Comprendre le golf

Golf

Les Règles de Golf Introduction

Cette section expose les grands principes auxquels devrait répondre la pratique du jeu de golf. S’ils sont respectés, tous les joueurs tireront le maximum de plaisir de ce jeu. Le principe prééminent est qu’il conviendrait à tout moment de respecter les autres sur le terrain.

L’esprit du jeu Partie très importante

Le jeu de golf est en majeure partie pratiqué sans le contrôle d’un arbitre ou d’un juge. Le jeu repose sur l’honnêteté du joueur, tant en ce qui concerne le respect des autres joueurs que l’observation des Règles. Tous les joueurs devraient se conduire d’une manière disciplinée, faire preuve de courtoisie et de sportivité en toute circonstance, quel que puisse être leur esprit de compétition.Tel est l’esprit du jeu de golf.
Sécurité
Lorsqu’ils exécutent un coup ou un mouvement d’essai, les joueurs devraient s’assurer que personne ne se tient à proximité ou ne risque d’être frappé par le club, la balle ou toute pierre, caillou, brindille ou autre objet semblable.
Les joueurs ne devraient pas jouer tant que les joueurs qui les précèdent ne sont pas hors d’atteinte.
Les joueurs devraient toujours alerter les ouvriers du terrain qui se trouvent à proximité ou devant eux lorsqu’ils vont jouer un coup qui pourrait les mettre en danger.
Si un joueur joue une balle dans une direction où cette balle risque de frapper quelqu’un, il devrait immédiatement crier pour avertir du danger. Dans un tel cas, l’expression habituellement utilisée est : « balle » en français, « fore » en anglais.

 

Section I – ÉtiquetteComportement sur le Terrain

Respect des autres joueurs Ne pas gêner ou déranger
Les joueurs devraient toujours faire preuve de respect envers les autres joueurs sur le terrain et ne devraient pas gêner leur jeu en bougeant, parlant ou en faisant du bruit superflu.
Les joueurs devraient veiller à ce qu’aucun équipement électronique emporté sur le terrain ne perturbe les autres joueurs.
Sur l’aire de départ, un joueur ne devrait pas placer sa balle sur un tee avant son tour de jouer.
Les joueurs ne devraient pas se tenir à proximité de la balle ou directement derrière celle-ci, ou directement derrière le trou, lorsqu’un joueur s’apprête à exécuter un coup.

Sur le green
Sur le green, les joueurs ne devraient pas se tenir sur la ligne de putt d’un autre joueur ou, lorsque celui-ci effectue un coup, projeter une ombre sur sa ligne de putt.
Les joueurs devraient rester sur le green ou à proximité de celui-ci tant que tous les autres joueurs du même groupe n’ont pas terminé le trou.

Marquer le score

En stroke play, un joueur faisant fonction de marqueur devrait, si nécessaire, en se rendant au départ du trou suivant, vérifier le score avec le joueur concerné et le consigner.
Cadence de jeu Jouer à une bonne cadence et la maintenir
Les joueurs devraient jouer à une bonne cadence. Le Comité peut établir des directives de cadence de jeu que tous les joueurs devraient respecter.
Il est de la responsabilité d’un groupe de joueurs de conserver l’intervalle avec le groupe précédent. Si un groupe a un trou entier de retard par rapport au groupe précédent et retarde le groupe suivant, il devrait inviter ce dernier à passer quel que soit le nombre de joueurs composant ce groupe. Lorsqu’un groupe n’a pas un trou entier de retard mais qu’il est manifeste que le groupe suivant pourrait jouer plus vite, il devrait inviter à passer le groupe qui est plus rapide.

Être prêt à jouer

Les joueurs devraient être prêts à jouer dès que c’est à leur tour de jouer. Lorsqu’ils sont sur ou près d’un green, ils devraient poser leurs sacs ou laisser leurs chariots ou voiturettes à un endroit leur permettant de quitter rapidement le green pour se rendre au départ du trou suivant. Les joueurs devraient immédiatement quitter le green lorsqu’ils ont terminé de jouer le trou.

Balle perdue

Si un joueur croit que sa balle peut être perdue en dehors d’un obstacle d’eau ou est hors limites, afin de gagner du temps, il devrait jouer une balle provisoire.
Les joueurs à la recherche d’une balle devraient faire signe aux joueurs du groupe suivant de les dépasser dès qu’il devient évident que la balle ne sera pas facile à trouver. Ils ne devraient pas chercher pendant cinq minutes avant de procéder ainsi.Ayant autorisé le groupe qui les suit à les dépasser, ils ne devraient pas reprendre le jeu avant que ce groupe ne soit passé et hors d’atteinte.

Priorité sur le terrain

Sauf spécification contraire du Comité, la priorité sur le terrain est déterminée par la cadence de jeu d’un groupe.Tout groupe jouant un tour complet a le droit de dépasser un groupe jouant un tour incomplet. Le terme « groupe » inclut un joueur jouant seul.
Soins à apporter au terrain Bunkers
Avant de quitter un bunker, les joueurs devraient reboucher et niveler avec soin tous les trous ou les empreintes de pas qu’ils ont faits ainsi que ceux créés par d’autres à proximité. Si un râteau se trouve à une distance raisonnable du bunker, il devrait être utilisé à cette fin.

Réparer les divots, les impacts de balle et les dommages occasionnés par les chaussures
Les joueurs devraient réparer avec soin tous leurs trous de divot et tous les dégâts causés au green par l’impact d’une balle (que celui-ci soit ou non fait par le joueur lui-même). Les dégâts créés aux greens par les chaussures des joueurs devraient être réparés une fois le trou terminé par tous les joueurs composant le groupe.

Éviter les dommages inutiles

Les joueurs devraient éviter d’endommager le terrain en créant des divots lors de mouvements d’essai ou en frappant le sol avec la tête d’un club, que ce soit de colère ou pour toute autre raison.
Les joueurs devraient veiller à ne pas créer de dégâts au green lorsqu’ils y posent leurs sacs ou le drapeau.
Les joueurs et les cadets ne devraient pas se tenir trop près du trou afin de ne pas l’endommager, et devraient agir avec précaution lorsqu’ils manient le drapeau ou retirent une balle du trou. On ne devrait pas utiliser la tête d’un club pour retirer une balle du trou.
Les joueurs ne devraient pas s’appuyer sur leurs clubs lorsqu’ils se trouvent sur un green, notamment lorsqu’ils retirent la balle du trou.
Le drapeau devrait être correctement replacé dans le trou avant que les joueurs ne quittent le green.
Les instructions particulières concernant la circulation des voiturettes et chariots de golf devraient être strictement observées.

Pénalités en cas d’infraction

Si les joueurs appliquent les principes énoncés dans cette section, cela rendra le jeu plus agréable pour tous.
Si un joueur enfreint régulièrement ces principes au détriment des autres joueurs durant un tour conventionnel ou une certaine période de temps, il est recommandé que le Comité envisage de prendre toute mesure disciplinaire appropriée à l’encontre de ce joueur. Une telle mesure pourrait, par exemple, consister en une interdiction temporaire de jeu sur le terrain ou pour un certain nombre de compétitions. Une telle mesure se justifie afin de protéger les intérêts de la majorité des golfeurs qui souhaitent pratiquer ce jeu en respectant les principes énoncés ci-dessus.
En cas de grave infraction à l’Etiquette, le Comité peut disqualifier un joueur selon la Règle 33-7.

 

Section II – DéfinitionsDéfinitions des termes du golf

Adresser la balle
Un joueur a « adressé la balle » lorsqu’il a pris son stance et a également posé son club sur le sol, sauf que, dans un obstacle, un joueur a adressé la balle lorsqu’il a pris son stance.

Aire de départ
« L’aire de départ » est l’endroit où commence le trou à jouer. C’est une aire rectangulaire d’une profondeur égale à deux longueurs de club, dont l’avant et les côtés sont délimités par les limites extérieures des deux marques de départ. Une balle est en dehors de l’aire de départ lorsqu’elle se trouve tout entière en dehors de l’aire de départ.

A la meilleure balle
Voir « Formes de Match Play ». A quatre balles
Voir « Formes de Match Play » et « Formes de Stroke Play ».

Animal fouisseur
Un « animal fouisseur » est un animal (autre qu’un ver, un insecte ou un animal similaire) qui fait un trou pour son habitation ou son abri, tel qu’un lapin, une taupe, une marmotte, un spermophile ou une salamandre.
Note : Un trou fait par un animal non fouisseur, tel qu’un chien, n’est pas un terrain en condition anormale à moins d’être marqué ou déclaré comme terrain en réparation.

Arbitre
Un « arbitre » est une personne désignée par le Comité pour accompagner les joueurs afin de résoudre les questions de fait et d’appliquer les Règles. Il doit intervenir sur toute infraction à une Règle qu’il remarque ou qui lui est signalée.
Un arbitre ne devrait pas prendre le drapeau en charge, se tenir près du trou ou en indiquer l’emplacement, ou relever la balle ou marquer sa position.

Balle déplacée
Une balle est considérée comme s’étant « déplacée » si elle quitte sa position et s’immobilise à tout autre endroit.

Balle entrée
Une balle est « entrée » lorsqu’elle est au repos à l’intérieur de la circonférence du trou et qu’elle est tout entière en dessous du niveau du bord du trou.

Balle en jeu
Une balle est « en jeu » dès que le joueur a effectué un coup sur l’aire de départ. Elle reste en jeu jusqu’à ce qu’elle ait été entrée, sauf si elle est perdue, hors limites ou relevée, ou qu’une autre balle lui a été substituée, que la substitution soit autorisée ou non ; une balle ainsi substituée devient la balle en jeu.
Si une balle est jouée de l’extérieur de l’aire de départ lorsque le joueur commence le jeu d’un trou, ou lorsqu’il essaye de corriger cette erreur, la balle n’est pas en jeu et la Règle 11-4 ou 11-5 s’applique. Sinon, une balle jouée d’en dehors de l’aire de départ quand le joueur choisit ou doit jouer son coup suivant de l’aire de départ, est une balle en jeu.
Exception en match play : une balle jouée par le joueur d’en dehors de l’aire de départ en commençant le jeu d’un trou est une balle en jeu si l’adversaire n’exige pas que le coup soit annulé conformément à la Règle 11-4a.

Balle perdue
Une balle est considérée « perdue » si :
a. elle n’a pas été retrouvée ou identifiée par le joueur comme étant la sienne, dans les cinq minutes après que le camp du joueur, ou son ou leurs cadets, ont commencé à la chercher ; ou
b. le joueur a joué un coup sur une balle provisoire de l’endroit où se trouve vraisemblablement la balle d’origine, ou d’un point plus proche du trou que cet endroit (voir Règle27-2b) ; ou
c. le joueur a mis en jeu une autre balle avec une pénalité coup et distance (voir Règle 27-1a) ; ou
d. le joueur a mis en jeu une autre balle parce qu’il est sûr ou quasiment certain que la balle qui n’a pas été retrouvée, a été déplacée par un élément extérieur (voir Règle 18-1), est dans une obstruction (voir Règle 24-3), un terrain en condition anormale (Règle 25-1c) ou dans un obstacle d’eau (voir Règle 26-1) ; ou
e. le joueur a joué un coup sur une balle substituée. Le temps passé à jouer une mauvaise balle n’est pas compté dans la période de cinq minutes accordée pour la recherche.

Balle provisoire
Une « balle provisoire » est une balle jouée selon la Règle 27-2 pour une balle pouvant être perdue à l’extérieur d’un obstacle d’eau ou pouvant être hors limites.

Balle substituée
Une « balle substituée » est une balle mise en jeu à la place de la balle d’origine qui était soit en jeu, perdue, hors limites ou relevée.

Bunker
Un « bunker » est un obstacle consistant en une aire aménagée, souvent en creux, d’où le gazon ou la terre ont été retirés et remplacés par du sable ou un matériau similaire.
Un sol engazonné à l’intérieur d’un bunker ou le bordant y compris une paroi constituée de mottes empilées (recouvertes de gazon ou en terre) ne fait pas par tie du bunker. Un mur ou la lèvre du bunker non recouver t de gazon fait partie du bunker. La lisière d’un bunker se prolonge verticalement vers le bas, mais pas vers le haut.
Une balle est dans un bunker lorsqu’elle y repose ou qu’une partie quelconque de la balle touche le bunker.

Cadet
Un « cadet » est une personne qui aide le joueur conformément aux Règles, y compris en transportant ou en manipulant les clubs du joueur pendant le jeu.
Lorsqu’un cadet est employé par plus d’un joueur, il est toujours considéré comme étant le cadet du joueur partageant le cadet dont la balle (ou celle de son partenaire) est en cause, et tout équipement qu’il transporte est considéré comme étant celui dudit joueur, sauf lorsque le cadet agit sur les instructions précises d’un autre joueur (ou du partenaire d’un autre joueur), auquel cas il est considéré comme étant le cadet de cet autre joueur.

Cadet-éclaireur
Un « cadet-éclaireur » est une personne chargée par le Comité d’indiquer aux joueurs la position des balles pendant le jeu. Il est un élément extérieur.

Camp
Un « camp » est constitué d’un joueur, deux joueurs ou davantage qui sont partenaires.

Comité
Le « Comité » est le Comité qui a la responsabilité de la compétition (dit Comité de l’épreuve) ou, si un cas se présente en dehors d’une compétition,la Commission Sportive du Golf dont le terrain est concerné.

Commissaire
Un « commissaire » est une personne désignée par le Comité pour aider un arbitre à juger sur des questions de fait et pour lui signaler toute infraction à une Règle. Un commissaire ne devrait pas prendre le drapeau en charge, se tenir près du trou ou en indiquer l’emplacement, ou relever la balle ou marquer sa position.

Compétiteur
Un « compétiteur » est un joueur dans une compétition en stroke play. Un « co-compétiteur » est toute personne avec laquelle joue le compétiteur. Aucun d’eux n’est le partenaire de l’autre.
Dans des compétitions en foursome stroke play ou en quatre balles stroke play, lorsque le contexte l’autorise, le terme « compétiteur » ou « co-compétiteur » inclut son partenaire.

Co-compétiteur
Voir « Compétiteur ».

Conseil
Un « conseil » est tout avis ou suggestion susceptible d’influencer un joueur quant à la manière de jouer, au choix d’un club ou à la façon d’effectuer un coup.
Un renseignement concernant les Règles, les distances ou des faits notoirement connus, tels que la position des obstacles ou du drapeau sur le green, n’est pas un conseil.

Coup
Un « coup » est le mouvement vers l’avant du club fait avec l’intention de frapper et de déplacer la balle, mais si un joueur contrôle volontairement son mouvement de descente avant que la tête du club n’atteigne la balle, il n’a pas joué de coup.

Coup de pénalité
Un « coup de pénalité » est un coup ajouté au score d’un joueur ou d’un camp selon certaines Règles. Dans une partie en threesome ou en foursome, les coups de pénalité n’influent pas sur l’ordre de jeu.

Départ
Voir « Aire de départ ».

Détritus
Les « détritus » sont des objets naturels. Cela comprend : les pierres, feuilles, brindilles, branches ou similaires, les excréments et les vers, insectes et animaux similaires ainsi que les rejets et les tas faits par eux, à condition que ce ne soient pas des objets : fixés ou qui poussent, solidement enfoncés, ou adhérant à la balle.
Le sable et la terre meuble sont des détritus sur le green, mais pas ailleurs.
La neige et la glace naturelle, autre que le givre, sont au choix du joueur
ou eau fortuite ou détritus. La rosée et le givre ne sont pas des détritus.

Drapeau
Le « drapeau » est un repère amovible de forme droite,comportant ou non un fanion ou une autre étoffe, dressé au centre du trou pour indiquer son emplacement. Sa section doit être circulaire. Du rembourrage ou du matériau absorbant les chocs qui pourrait indûment influencer le mouvement de la balle, est interdit.

Eau fortuite
« L’eau fortuite » est toute accumulation temporaire d’eau sur le terrain, qui n’est pas dans un obstacle d’eau et est visible avant ou après que le joueur ait pris son stance. La neige et la glace naturelle, autre que le givre, sont au choix du joueur ou eau fortuite ou détritus. La glace manufacturée est une obstruction. La rosée et le givre ne sont pas de l’eau fortuite.
Une balle est dans l’eau fortuite lorsqu’elle y repose ou qu’une partie quelconque de la balle touche l’eau fortuite.

Élément extérieur
En Match Play, un « élément extérieur » est tout élément autre que le camp du joueur ou de son adversaire, tout cadet de n’importe quel camp, toute balle jouée par n’importe quel camp sur le trou en train d’être joué ou tout équipement de n’importe quel camp.
En Stroke Play, un élément extérieur est tout élément autre que le camp du compétiteur, tout cadet du camp du compétiteur, toute balle jouée par le camp du compétiteur sur le trou en train d’être joué ou tout équipement du camp du compétiteur.
Un arbitre, un marqueur, un commissaire ou un cadet éclaireur sont des éléments extérieurs. Ni le vent, ni l’eau ne sont des éléments extérieurs.

Équipement
« L’équipement » est tout ce qui est utilisé, porté ou transporté par le joueur ou tout ce qui est transporté pour le joueur par son partenaire ou l’un ou l’autre de leurs cadets, à l’exception de toute balle qu’il a joué sur le trou en train d’être joué et de tout petit objet tel qu’une pièce de monnaie ou un tee, lorsqu’il est utilisé pour marquer la position d’une balle ou la limite de la zone dans laquelle une balle doit être droppée. L’équipement comprend un chariot (ou voiturette) de golf, motorisé ou non.
Note 1 : Une balle jouée sur le trou en train d’être joué est de l’équipement lorsqu’elle a été relevée et n’a pas été remise en jeu.
Note 2 : Lorsqu’un chariot (ou voiturette) est partagé par deux joueurs ou davantage, le chariot (ou la voiturette) et tout ce qu’il contient sont considérés comme étant l’équipement de chacun des joueurs partageant le chariot (ou la voiturette).
Si le chariot (ou la voiturette) est en train d’être déplacé par l’un des joueurs le partageant (ou le partenaire de l’un de ces joueurs), le chariot (ou la voiturette) et tout ce qu’il contient sont considérés comme étant l’équipement de ce joueur. Autrement le chariot (ou la voiturette) et tout ce qu’il contient sont considérés comme étant l’équipement du joueur partageant le chariot (ou la voiturette) dont la balle (ou celle de son partenaire) est en cause.

Formes de Match Play
Simple : un match dans lequel un joueur joue contre un autre joueur.
Threesome : un match dans lequel un joueur joue contre deux autres joueurs, chaque camp jouant une balle.
Foursome : un match dans lequel deux joueurs jouent contre deux autres joueurs, chaque camp jouant une balle.
A trois balles : trois joueurs jouent un match l’un contre l’autre, chacun jouant sa propre balle. Chaque joueur joue deux matchs distincts
A la meilleure balle : un match dans lequel un joueur joue contre la meilleure balle de deux ou de trois autres joueurs.
A quatre balles : un match dans lequel deux joueurs jouent leur meilleure balle contre la meilleure balle de deux autres joueurs.

Formes de Stroke Play
Individuel : une compétition dans laquelle chaque compétiteur joue individuellement.
Foursome : une compétition dans laquelle deux compétiteurs sont partenaires et jouent une seule balle.
A quatre balles : une compétition dans laquelle deux compétiteurs sont partenaires, chacun jouant sa propre balle. Le score le plus bas des partenaires est le score pour le trou. Si l’un des partenaires ne termine pas le jeu d’un trou, il n’y a pas de pénalité.
Note : Pour les compétitions contre bogey, contre par et Stableford, voir Règle 32-1.

Foursome
Voir « Formes de Match Play » et « Formes de Stroke Play ».

Green
Le « green » est toute surface du trou en train d’être joué qui est spécialement aménagée pour putter ou sinon définie comme telle par le Comité. Une balle est sur le green lorsqu’une partie quelconque de celle- ci touche le green.

Honneur
Le joueur qui doit jouer le premier depuis l’aire de départ est dit avoir « l’honneur ».

Hors limites
On appelle « hors limites » ce qui est au delà des limites du terrain ou toute partie du terrain ainsi marquée par le Comité.
Lorsqu’un hors limites est délimité par référence à des piquets, ou à une clôture, ou comme étant au-delà de piquets ou d’une clôture, la ligne de hors limites est déterminée par les points les plus à l’intérieur des piquets ou des poteaux de la clôture, au niveau du sol (à l’exclusion des renforts inclinés). Quand à la fois des piquets et des lignes sont utilisés pour indiquer un hors limites, les piquets identifient le hors limites et les lignes délimitent le hors limites. Lorsque le hors limites est délimitée par une ligne tracée sur le sol, la ligne elle-même est hors limites. La ligne de hors limites se prolonge verticalement vers le haut et vers le bas.
Une balle est hors limites lorsqu’elle repose tout entière hors limites. Un joueur peut se tenir hors limites pour jouer une balle reposant à l’intérieur des limites.
Les éléments délimitant le hors limites tels que murs, clôtures, piquets et palissades, ne sont pas des obstructions et sont considérés comme étant fixes. Les piquets servant à identifier le hors limites ne sont pas des obstructions et sont considérés comme étant fixes.
Note 1 : Les piquets ou les lignes utilisées pour délimiter un hors limites devraient être blancs.
Note 2 : Un Comité peut établir une Règle Locale stipulant que les piquets servant à identifier un hors limites mais ne le délimitant pas, sont des obstructions amovibles.

Intervention fortuite
Il y a « intervention fortuite » lorsqu’une balle en mouvement est acciden- tellement déviée ou arrêtée par tout élément extérieur (voir Règle 19-1).

Ligne de jeu
La « ligne de jeu » est la direction que le joueur souhaite voir prendre à sa balle après un coup, plus une distance raisonnable de chaque côté de la direction intentionnelle. La ligne de jeu se prolonge verticalement vers le haut depuis le sol, mais ne se prolonge pas au-delà du trou.

Ligne de putt
La « ligne de putt » est la ligne que le joueur souhaite voir prendre à sa balle après un coup joué sur le green. Sauf pour l’application de la Règle 16-1e, la ligne de putt inclut une distance raisonnable de chaque côté de la ligne intentionnelle. La ligne de putt ne se prolonge pas au-delà du trou.

Marqueur
Un « marqueur » est une personne désignée par le Comité pour consigner le score d’un compétiteur en stroke play. Il peut être un co-compétiteur. Il n’est pas un arbitre.

Mauvaise balle
Une « mauvaise balle » est toute autre balle que : • la balle en jeu du joueur ; • sa balle provisoire ; ou • en stroke play, sa seconde balle jouée selon la Règle 3-3 ou 20-7c. Une mauvaise balle inclut :
• la balle d’un autre joueur ;
• une balle abandonnée ; et
• la balle d’origine du joueur lorsqu’elle n’est plus en jeu.
Note : Le terme Balle en jeu inclut une balle substituée à la balle en jeu, que la substitution soit autorisée ou non.

Mauvais green
Un « mauvais green » est tout green autre que celui du trou en train d’être joué. A moins qu’il en soit stipulé autrement par le Comité, ce terme inclut un putting green d’entraînement ou un green d’approches sur le terrain.

Obstacles
Un « obstacle » est tout bunker ou obstacle d’eau. Obstacle d’eau
Un « obstacle d’eau » est toute mer, lac, étang, rivière, fossé, fossé de drainage ou autre cours d’eau à ciel ouvert (qu’ils contiennent ou non de l’eau), et tout ce qui est de même nature sur le terrain.Tout sol ou eau à l’intérieur de la lisière d’un obstacle d’eau fait partie de l’obstacle d’eau.
Lorsque la lisière d’un obstacle d’eau est définie par des piquets, ces piquets sont à l’intérieur de l’obstacle d’eau et la lisière de l’obstacle est délimitée par les points les plus à l’extérieur des piquets au niveau du sol.
Quand à la fois des piquets et des lignes sont utilisés pour indiquer un obstacle d’eau, les piquets identifient l’obstacle et les lignes délimitent la lisière de l’obstacle. Lorsque la lisière d’un obstacle d’eau est délimitée par une ligne tracée au sol, la ligne elle-même est dans l’obstacle d’eau. La lisière d’un obstacle d’eau se prolonge verticalement vers le bas et vers le haut.
Une balle est dans un obstacle d’eau lorsqu’elle y repose ou qu’une partie quelconque de celle-ci touche l’obstacle d’eau.
Les piquets utilisés pour délimiter la lisière d’un obstacle d’eau ou pour identifier celui-ci sont des obstructions.
Note 1 : Les piquets ou lignes définissant la lisière d’un obstacle d’eau ou identifiant celui-ci doivent être jaunes.
Note 2 : Le Comité peut établir une Règle Locale interdisant le jeu depuis une zone écologiquement sensible qui a été définie comme un obstacle d’eau.

Obstacle d’eau latéral
Un « obstacle d’eau latéral » est un obstacle d’eau, ou la par tie d’un obstacle d’eau, situé de telle sorte qu’il n’est pas possible, ou considéré par le Comité comme impraticable, de dropper une balle en arrière de l’obstacle d’eau en application de la Règle 26-1b.Tout sol ou eau à l’intérieur de la lisière d’un obstacle d’eau latéral fait partie de l’obstacle d’eau latéral.
Lorsque la lisière d’un obstacle d’eau latéral est définie par des piquets, ces piquets sont à l’intérieur de l’obstacle d’eau latéral et la lisière de l’obstacle est délimitée par les points les plus à l’extérieur des piquets au niveau du sol. Quand à la fois des piquets et des lignes sont utilisés pour indiquer un obstacle d’eau latéral, les piquets identifient l’obstacle et les lignes délimitent la lisière de l’obstacle.
Lorsque la lisière d’un obstacle d’eau latéral est délimitée par une ligne tracée au sol, la ligne elle-même est dans l’obstacle d’eau latéral. La lisière d’un obstacle d’eau latéral se prolonge verticalement vers le bas et vers le haut.
Une balle est dans un obstacle d’eau latéral lorsqu’elle y repose ou qu’une partie quelconque de celle-ci touche l’obstacle d’eau latéral.
Les piquets utilisés pour délimiter la lisière d’un obstacle d’eau latéral ou pour identifier celui-ci sont des obstructions.
Note 1 : La partie d’un obstacle d’eau qui doit être jouée en obstacle d’eau latéral, doit être distinctement marquée. Les piquets ou lignes définissant la lisière d’un obstacle d’eau latéral ou identifiant celui-ci doivent être rouges
Note 2 : Le Comité peut établir une Règle Locale interdisant le jeu depuis une zone écologiquement sensible qui a été définie comme un obstacle d’eau latéral.
Note 3 : Le Comité peut définir un obstacle d’eau latéral comme obstacle d’eau.

Obstructions
On appelle « obstruction » tout ce qui est artificiel, y compris les surfaces artificielles et les bordures des routes et des chemins ainsi que de la glace manufacturée à l’exception :
a. des éléments définissant le hors limites, tels que murs, clôtures, piquets et palissades ;
b. de toute partie, située hors limites, d’un objet artificiel inamovible ; c. de toute construction décrétée par le Comité comme étant partie intégrante du terrain.
Une obstruction est une obstruction amovible si elle peut être déplacée sans effort excessif, sans retarder indûment le jeu et sans provoquer de dégâts. Sinon, c’est une obstruction inamovible.
Note : Le Comité peut établir une Règle Locale décrétant une obstruction amovible comme étant inamovible.

Parcours
Le « parcours » est la totalité du terrain à l’exception :
a. de l’aire de départ et du green du trou en train d’être joué ; et
b. de tous les obstacles du terrain.

Partenaire
Un « partenaire » est un joueur associé à un autre joueur dans le même camp.
Dans une partie en threesome, foursome, à la meilleure balle ou à quatre balles, lorsque le contexte l’autorise, le mot « joueur » inclut son ou ses partenaires.

Pénalité
Voir « Coup de pénalité ».

Point le plus proche de dégagement
Le « point le plus proche de dégagement » est le point de référence pour se dégager sans pénalité d’une interférence due à une obstruction inamovible (Règle 24-2), un terrain en condition anormale (Règle 25-1) ou un mauvais green (Règle 25-3).
C’est le point sur le terrain, le plus proche de l’endroit où repose la balle,
(i) qui n’est pas plus près du trou ;
(ii) et où, si la balle y était située, il n’y aurait pas l’interférence pour laquelle le dégagement est recherché, et ceci pour le coup que le joueur aurait joué de l’endroit initial s’il n’y avait pas eu cette interférence.
Note : Afin de déterminer le point le plus proche de dégagement avec précision, le club avec lequel le joueur aurait joué son coup suivant s’il n’y avait pas eu cette interférence, devrait être utilisé par le joueur pour simuler la position à l’adresse, la direction de jeu et son mouvement pour un tel coup.

Règle ou Règles
Le terme « Règle » comprend :
a. Les Règles de Golf et leurs interprétations telles qu’elles figurent dans le Livre des Décisions sur les Règles de Golf ;
b. Tout règlement de compétition établi par le Comité selon la Règle 33-1 et l’Appendice I ;
c. Toute Règle Locale établie par le Comité selon la Règle 33-8a et l’Appendice I ; et
d. Les spécifications concernant les clubs et la balle dans les Appendices II et III ainsi que leur interprétation telles qu’elles figurent dans « Un Manuel des Règles relatives aux Clubs et aux Balles ».

Simple
Voir « Formes de Match Play » et « Formes de Stroke Play ».

Stance
Prendre son « stance » consiste pour un joueur à placer ses pieds en position pour la préparation et l’exécution d’un coup.

Tee
Un « tee » est un objet conçu pour surélever la balle au-dessus du sol. Sa longueur ne doit pas dépasser 101.6mm (4 pouces) et il ne doit pas être conçu ou fabriqué de sorte qu’il puisse indiquer la ligne de jeu ou influencer le mouvement de la balle.

Terrain
Le « terrain » est la totalité de la zone à l’intérieur de toutes les limites établies par le Comité (Voir Règle 33-2).

Terrains en conditions anormales
On appelle « terrain en condition anormale » toute eau fortuite, terrain en réparation ou trou, rejet ou passage sur le terrain fait par un animal fouisseur, un reptile ou un oiseau.

Terrain en réparation
Un « terrain en réparation » est toute partie du terrain ainsi marquée par ordre du Comité ou décrétée comme telle par son représentant autorisé. Tout sol et toute herbe, buisson, arbre ou autre chose poussant à l’intérieur du terrain en réparation fait partie du terrain en réparation. Un terrain en réparation comprend tout ce qui est mis en tas pour être évacué ainsi qu’un trou, même non signalé, creusé par un ouvrier du terrain. Du gazon coupé et tout autre matériau laissés sur le terrain et qui ont été abandonnés sans intention d’être enlevés ne sont pas terrain en réparation à moins d’être marqués comme tel.
Lorsque la lisière d’un terrain en réparation est définie par des piquets, ces piquets sont à l’intérieur du terrain en réparation et la lisière du terrain en réparation est délimitée par les points les plus à l’extérieur des piquets au niveau du sol. Quand à la fois des piquets et des lignes sont utilisés pour indiquer un terrain en réparation, les piquets identifient le terrain en réparation et les lignes délimitent la lisière du terrain en réparation. Lorsque la lisière d’un terrain en réparation est délimitée par une ligne tracée au sol, la ligne elle-même est dans le terrain en réparation. La lisière d’un terrain en réparation se prolonge verticalement vers le bas, mais pas vers le haut.
Une balle est dans un terrain en réparation lorsqu’elle y repose ou qu’une partie quelconque de la balle touche le terrain en réparation.
Les piquets utilisés pour délimiter la lisière d’un terrain en réparation ou pour identifier celui-ci sont des obstructions.
Note : Le Comité peut établir une Règle Locale interdisant le jeu depuis un terrain en réparation ou une zone écologiquement sensible qui a été définie comme terrain en réparation.

Threesome
Voir « Formes de Match Play ».

Tour conventionnel
Le « tour conventionnel » consiste à jouer les trous du terrain dans leur ordre numérique exact à moins que le Comité ne l’autorise différemment. Le nombre de trous d’un tour conventionnel est 18 à moins qu’un nombre inférieur ne soit autorisé par le Comité. Concernant l’extension d’un tour conventionnel en Match Play, voir Règle 2-3.

Trois balles
Voir « Forme de Match Play ».

Trou
Le « trou » doit avoir 108 mm (4 1/4 pouces) de diamètre et au moins 101.6 mm (4 pouces) de profondeur. Si l’on emploie une gaine à l’intérieur, elle doit être enfoncée d’au moins 25.4 mm (1 pouce) en dessous de la surface du green, à moins que la nature du sol ne le permette pas ; son diamètre extérieur ne doit pas dépasser 108 mm (4 1/4 pouces).

Section III – Les Règles du Jeu Pour tout savoir

Retrouver toutes les règles que chaque golfeur se doit de connaitre et d’appliquer.

Régle numéro 1 : L’esprit du jeu

Règle générale
Le Jeu de Golf consiste à jouer une balle avec un club depuis l’aire de départ jusque dans le trou en la frappant d’un coup ou de coups successifs conformément aux Règles.

1-2.Exercer une influence sur la balle

Un joueur ou un cadet ne doit pas entreprendre quelque action que ce soit pour influencer la position ou le mouvement d’une balle sauf en se conformant aux Règles.
(Enlèvement d’un détritus – voir Règle 23-1) (Enlèvement d’une obstruction amovible – voir Règle 24-1)

*PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE 1-2 : Match play : perte du trou – Stroke play : deux coups

* Dans le cas d’une grave infraction à la Règle 1-2, le Comité peut imposer une pénalité de disqualification.
Note : Un joueur est considéré avoir commis une grave infraction à la Règle 1-2 si le Comité estime que son action pour influencer la position ou le mouvement de la balle a permis à ce joueur ou à un autre joueur de tirer un avantage significatif ou a créé pour un autre joueur, autre que son partenaire, une situation significativement désavantageuse.

1-3.Entente pour déroger aux Règles

Les joueurs ne doivent pas s’entendre pour exclure l’application de n’importe quelle Règle ou pour déroger à une quelconque pénalité encourue.
PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE 1-3 : Match play : disqualification des deux camps ; Stroke play : disqualification des compétiteurs concernés.
(S’entendre pour jouer hors tour en stroke play – voir Règle 10-2c).

1-4.Points non couverts par les Règles

Si un quelconque point controversé n’est pas couvert par les Règles, la décision devrait être prise selon l’équité.

 
Régle numéro 2 : Match play

Règle générale
Un match consiste en un camp jouant contre un autre sur un tour conventionnel sauf décision autre du Comité.
En match play, le jeu se joue par trous.
Sauf exceptions prévues par les Règles, un trou est gagné par le camp qui entre sa balle avec le plus petit nombre de coups. Dans un match avec handicap, le score net le plus bas gagne le trou.
Le score du match s’exprime de la manière suivante : tant de trous « up » ou « égalité » (« all square ») et tant de trous « à jouer ». Un camp est « dormie » quant il est « up » d’autant de trous qu’il reste de trous à jouer.

2-2.Trou partagé

Un trou est partagé si chaque camp a entré la balle avec le même nombre de coups.
Lorsqu’un joueur a entré sa balle et qu’il reste un coup à son adversaire pour par tager le trou, si le joueur encour t par la suite une pénalité, le trou est partagé.

2-3.Gagnant du match

Un match est gagné lorsqu’un camp mène par un nombre de trous supérieur au nombre de trous restant à jouer.
Afin de départager un match nul, le Comité peut prolonger le tour conventionnel d’autant de trous qu’il sera nécessaire pour qu’un match soit gagné.

2-4.Concession du match, du trou ou du coup suivant

Un joueur peut concéder un match à tout moment avant le début ou la conclusion de ce match.
Un joueur peut concéder un trou à tout moment avant le début ou la conclusion de ce trou.
Un joueur peut à tout moment concéder à son adversaire son coup suivant à condition que la balle de l’adversaire soit au repos. L’adversaire est considéré avoir entré sa balle avec le coup suivant et la balle peut être enlevée par l’un ou l’autre camp.
Une concession ne peut être ni refusée, ni retirée. (Balle en suspens au bord du trou – voir Règle 16-2)

2-5.Doute sur la procédure ; Controverses et Réclamations

En match play, un joueur peut poser une réclamation si un doute ou une controverse surviennent entre les joueurs. Si aucun représentant dûment accrédité du Comité n’est disponible dans un délai raisonnable, les joueurs doivent continuer le match sans délai. Le Comité ne prendra en considération une réclamation que si le joueur formulant la réclamation
(i) informe son adversaire qu’il formule une réclamation (ii) lui indique les faits de la situation (iii) et demande une décision selon les Règles.
La réclamation doit être formulée avant que l’un quelconque des joueurs du match ne joue de l’aire de départ suivante ou, s’il s’agit du dernier trou du match, avant que tous les joueurs du match n’aient quitté le green.
Aucune réclamation ultérieure ne peut être examinée par le Comité à moins d’être fondée sur des faits antérieurement inconnus du joueur formulant la réclamation et que ce dernier ait reçu un renseignement inexact d’un adversaire (Règles 6-2a et 9).
Après la proclamation officielle du résultat du match, aucune réclamation ultérieure ne peut être examinée par le Comité à moins qu’il ne soit convaincu que l’adversaire savait qu’il donnait un renseignement inexact.

2-6.Pénalité générale

La pénalité pour une infraction à une Règle en match play est la perte du trou, sauf autre disposition.

Régle numéro 3 : Strok play

Règle générale
Une compétition en stroke play est constituée de compétiteurs qui terminent chaque trou d’un ou de plusieurs tours conventionnels et qui, pour chaque tour, rendent une carte de score sur laquelle est consigné un score brut pour chaque trou. Chaque compétiteur joue contre tous les autres compétiteurs de la compétition.
Le compétiteur qui joue le ou les tours conventionnels dans le plus petit nombre de coups est le gagnant.
Dans une compétition avec handicap, le compétiteur avec le score net le plus bas pour le ou les tours conventionnels est le gagnant.

3-2.Ne pas entrer la balle

Si un compétiteur n’a pas entré sa balle à n’importe quel trou et qu’il ne corrige pas son erreur avant d’exécuter un coup de l’aire de départ suivante ou, dans le cas du dernier trou du tour, avant de quitter le green, il est disqualifié.

3-3.Doute sur la procédure

a. Procédure
En stroke play, lorsque durant le jeu d’un trou un compétiteur doute de ses droits ou de la procédure à suivre, il peut, sans pénalité, finir le trou avec deux balles.
Après que la situation qui a causé le doute se soit présentée et avant d’entreprendre toute autre action, le compétiteur doit annoncer à son marqueur ou à un co-compétiteur son intention de jouer deux balles et indiquer la balle qu’il veut voir compter si les Règles le permettent.
Le compétiteur doit rapporter les faits au Comité avant de rendre sa carte de score. S’il omet de le faire, il est disqualifié.
Note : Si le compétiteur entreprend toute autre action avant de traiter la situation pour laquelle il existe un doute, la Règle 3-3 ne s’applique pas. Le score avec la balle d’origine compte ou, si la balle d’origine n’est pas l’une des balles jouées, le score avec la première balle mise en jeu compte, même si les Règles n’autorisent pas la procédure adoptée pour cette balle.Néanmoins le compétiteur n’encourt pas de pénalité pour avoir joué une deuxième balle, et tous les coups de pénalité encourus uniquement en jouant cette balle ne comptent pas dans son score.

b. Détermination du score pour le trou
(i) Si la balle choisie à l’avance par le compétiteur comme devant compter a été jouée selon les Règles, le score avec cette balle est le score du compétiteur pour le trou. Sinon, le score avec l’autre balle compte si les Règles autorisent la procédure suivie pour cette balle.
(ii) Si le compétiteur n’annonce pas à l’avance son intention de finir le trou avec deux balles, ou n’indique pas la balle qu’il veut voir compter, le score avec la balle d’origine compte à condition d’avoir été jouée en conformité avec les Règles. Si la balle d’origine n’est pas l’une des balles jouées, la première balle mise en jeu compte à condition d’avoir été jouée en conformité avec les Règles. Sinon le score avec l’autre balle compte si les Règles autorisent la procédure suivie pour cette balle.
Note 1 : Si un compétiteur joue une seconde balle selon la Règle 3-3, après avoir invoqué cette Règle, les coups joués sur la balle jugée comme ne comptant pas, ainsi que les coups de pénalité encourus uniquement en jouant cette balle, ne sont pas pris en compte.
Note 2 : Une seconde balle jouée selon la Règle 3-3 n’est pas une balle provisoire selon la Règle 27-2.

 

3-4.Refus de se conformer à une Règle

Si un compétiteur refuse de se conformer à une Règle et porte atteinte aux droits d’un autre compétiteur, il est disqualifié.

 

3-5.Pénalité générale

La pénalité pour une infraction à une Règle en stroke play est de deux coups, sauf autre disposition.
Les Clubs et la Balle
Le R&A se réser ve le droit, à tout moment, de changer les Règles relatives aux clubs et aux balles (voir Appendices II et III) ainsi que d’établir ou changer les interprétations concernant ces Règles.
Un joueur dans le doute quant à la conformité d’un club devrait consulter le R&A.
Un fabricant devrait soumettre au R&A un prototype d’un club devant être fabriqué pour obtenir une décision sur la conformité de ce club avec les Règles. Le prototype devient la propriété du R&A à des fins de référence. Si un fabricant omet de soumettre un prototype, ou l’ayant soumis, omet d’attendre une décision avant fabrication et/ou commercialisation d’un club, il assume le risque d’une décision de non-conformité de ce club avec les Règles.

 
Régle numéro 4 : Les clubs

Forme et fabrication des clubs
a. Règle générale
Les clubs d’un joueur doivent être conformes à cette Règle ainsi qu’aux dispositions, cahier des charges et interprétations exposés dans l’Appendice II.
Note : Le Comité peut exiger, dans le règlement d’une compétition (Règle 33-1), que la tête, identifiée par le modèle et le loft, de tout driver transporté par le joueur figure sur la Liste en vigueur desTêtes de Drivers Conformes publiée par le R&A.

b. Usure et modification
Un club conforme aux Règles quand il est neuf est considéré comme restant conforme après une usure due à une utilisation normale.Toute partie d’un club qui a été volontairement modifiée est considérée comme nouvelle et doit, après modification, être conforme aux Règles.

 

4-2.Caractéristiques de jeu changées et matériau étranger

a. Caractéristiques de jeu changées
Pendant un tour conventionnel, les caractéristiques de jeu d’un club ne doivent pas être intentionnellement changées par réglage ou par tout autre moyen.

b. Matériau étranger
Un matériau étranger ne doit pas être appliqué sur la face du club dans le but d’influencer le mouvement de la balle.

*PÉNALITÉ POUR TRANSPORTER, MAIS SANS AVOIR JOUÉ DE COUP AVEC, UN OU PLUSIEURS CLUBS EN INFRACTION À LA RÈGLE 4-1 ou 4-2 :
Match play : à la fin du trou où l’infraction est découverte, le score du match est ajusté en déduisant un trou pour chaque trou où l’infraction s’est produite. Déduction maximale par tour : deux trous.

Stroke play : deux coups pour chaque trou au cours duquel une quelconque infraction s’est produite. Pénalité maximale par tour : quatre coups.

Match play ou Stroke play : si l’infraction a lieu entre le jeu de deux trous, la pénalité s’applique au trou suivant.
Compétitions contre bogey et contre par – Voir Note 1 à la Règle 32-1a. Compétitions en Stableford – Voir Note 1 à la Règle 32-1b.

*Tout club emporté en infraction à la Règle 4-1 ou la Règle 4-2 doit être déclaré retiré du jeu par le joueur à son adversaire en match play ou son marqueur ou un co-compétiteur en stroke play et ceci immédiatement après la découverte de l’infraction. Si le joueur omet d’agir ainsi, il est disqualifié.

PÉNALITÉ POUR JOUER UN COUP AVEC UN CLUB EN INFRACTION À LA RÈGLE 4-1 ou 4-2 : Disqualification

 

4-3.Clubs endommagés : réparation et remplacement

a. Détérioration pendant le cours normal du jeu
Si, durant un tour conventionnel, un club d’un joueur est endommagé pendant le cours normal du jeu, ce joueur peut :
(i) utiliser le club dans son état endommagé pendant le restant du tour conventionnel ; ou
(ii) sans retarder indûment le jeu, le réparer ou le faire réparer ; ou
(iii) comme option supplémentaire, possible uniquement si le club est hors d’usage, remplacer le club endommagé par n’importe quel club.
Le remplacement d’un club ne doit pas retarder indûment le jeu et ne doit pas être fait en empruntant un quelconque club sélectionné pour le jeu par toute autre personne jouant sur le terrain.

PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE 4-3a : Voir énoncé de la pénalité pour la Règle 4-4a ou b, et Règle 4-4c.
Note : Un club est hors d’usage s’il est endommagé de façon essentielle, par exemple le manche est cabossé, tordu de manière significative ou se brise en morceaux ; la tête de club se desserre, se détache ou se déforme de manière significative ; ou la poignée (grip) se défait. Un club n’est pas hors d’usage uniquement parce que le lie ou l’angle d’ouverture (loft) du club a été modifié, ou que la tête de club est rayée.

b. Détérioration en dehors du cours normal du jeu
Si, pendant un tour conventionnel, un club d’un joueur est endommagé en dehors du cours normal du jeu, le rendant non conforme ou changeant ses caractéristiques de jeu, ce club ne doit plus être utilisé ou remplacé pendant la suite du tour.

c. Détérioration avant un tour
Un joueur peut utiliser un club endommagé avant un tour à condition que, dans son état endommagé, il soit conforme aux Règles.
Une détérioration d’un club survenue avant un tour peut être réparée pendant le tour à condition que les caractéristiques de jeu du club ne soient pas changées et que le jeu ne soit pas indûment retardé.

PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE 4-3b ou c : Disqualification
(Retard excessif – voir Règle 6-7)

 

4-4.Maximum de quatorze clubs

a. Choix et addition de clubs
Le joueur ne doit pas commencer un tour conventionnel avec plus de quatorze clubs. Il est limité aux clubs ainsi sélectionnés pour ce tour, sauf que, s’il a commencé avec moins de quatorze clubs, il peut en ajouter autant qu’il le souhaite, à condition que leur nombre total n’excède pas quatorze.
L’ajout d’un ou plusieurs clubs ne doit pas retarder indûment le jeu (Règle 6-7) et le joueur ne doit pas ajouter ou emprunter un quelconque club sélectionné pour le jeu par toute autre personne jouant sur le terrain.

b. Des partenaires peuvent partager des clubs
Des partenaires peuvent partager des clubs, à condition que le nombre total de clubs emportés par les partenaires les partageant n’excède pas quatorze.

PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE 4-4a ou b, SANS CONSIDÉRATION DU NOMBRE DE CLUBS EMPORTÉS EN TROP :
Match play : à la fin du trou où l’infraction est découverte, le score du match est ajusté en déduisant un trou pour chaque trou où l’infraction s’est produite. Déduction maximale par tour : deux trous.

Stroke play : deux coups pour chaque trou au cours duquel une quelconque infraction s’est produite. Pénalité maximale par tour : quatre coups. Compétitions contre bogey et contre par – Voir Note 1 à la Règle 32-1a. Compétitions en Stableford :Voir Note 1 à la Règle 32-1b.

c. Club excédentaire déclaré retiré du jeu
Tout club emporté ou utilisé en infraction à la Règle 4-3a (iii) ou la Règle 4-4 doit être déclaré retiré du jeu par le joueur à son adversaire en match play ou son marqueur ou un co-compétiteur en stroke play et ceci immédiatement après la découverte de l’infraction. Le joueur ne doit plus utiliser ce club ou ces clubs pendant le reste du tour conventionnel.

PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE 4-4c : Disqualification

 
Régle numéro 5 : La balle:

Règle générale
La balle que le joueur joue doit être conforme aux normes énoncées à l’Appendice III.
Note : le Comité peut exiger, dans le règlement d’une compétition (Règle 33-1), que la balle jouée par le joueur figure dans la Liste en vigueur des Balles de Golf Conformes, publiée par le R&A.

 

5-2.Matériau étranger

Un matériau étranger ne doit pas être appliqué sur une balle dans le but de changer ses caractéristiques de jeu.

PÉNALITÉ POUR INFRACTION AUX RÈGLES 5-1 OU 5-2 : Disqualification

 

5-3.Balle hors d’usage

Une balle est hors d’usage lorsqu’elle est visiblement coupée, fendue, ou déformée. Une balle n’est pas hors d’usage uniquement parce que de la boue ou toute autre matière y adhère, sa surface est rayée ou éraflée ou sa peinture abîmée ou décolorée.
Si un joueur a des raisons de croire que sa balle est devenue hors d’usage en jouant le trou en cours, il peut relever la balle sans pénalité pour déterminer si elle est ou non hors d’usage.
Avant de relever la balle, le joueur doit annoncer son intention à son adversaire en match play, ou à son marqueur ou à un co-compétiteur en stroke play, et marquer la position de la balle. Il peut ensuite relever et examiner la balle à condition de donner à son adversaire, son marqueur ou co-compétiteur l’occasion d’examiner la balle et d’observer le relèvement et le replacement de la balle. La balle ne doit pas être nettoyée lorsqu’elle est relevée selon la Règle 5-3.
Si le joueur ne respecte pas tout ou partie de cette procédure ou s’il relève la balle sans une raison valable de croire qu’elle est devenue impropre au jeu en jouant le trou en cours, il encourt une pénalité d’un coup.
S’il est établi que la balle est devenue hors d’usage pendant le jeu du trou en cours, le joueur peut lui substituer une autre balle en la plaçant à l’endroit où reposait la balle d’origine. Sinon la balle d’origine doit être replacée. Si un joueur substitue une balle lorsque cela n’est pas autorisé, et s’il exécute un coup sur cette balle incorrectement substituée,il encourt la pénalité générale de la Règle 5-3, mais il n’encourt pas de pénalité supplémentaire selon cette Règle ou la Règle 15-2.
Si une balle se brise en morceaux à la suite d’un coup, le coup est annulé et le joueur doit jouer une balle sans pénalité aussi près que possible de l’emplacement d’où la balle d’origine avait été jouée (voir Règle 20-5).

* PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE 5-3 : Match play : perte du trou – Stroke play : deux coups

* Si un joueur encourt la pénalité générale pour infraction à la Règle 5-3, il n’encourt pas de pénalité supplémentaire selon cette Règle.
Note 1 : Si l’adversaire, le marqueur ou le co-compétiteur souhaite contester une allégation de balle hors d’usage, il doit le faire avant que le joueur ne joue une autre balle.
Note 2 : Si le lie d’origine de la balle à placer ou à replacer a été modifié, voir Règle 20-3b.
(Nettoyer une balle relevée sur le green ou selon toute autre Règle – voir Règle 21).

 
Régle numéro 6 : Le joueur

Règle générale
Le joueur et son cadet sont responsables de la connaissance des Règles. Durant un tour conventionnel, le joueur encourt la pénalité applicable pour toute infraction à une Règle commise par son cadet.

6-2.Handicap

a. Match play
Avant le début d’un match dans une compétition avec handicap, les joueurs devraient déterminer entre eux leurs handicaps respectifs. Si un joueur commence un match en ayant déclaré un handicap supérieur à celui auquel il a droit et que cela modifie le nombre de coups reçus ou donnés, il est disqualifié ; sinon il doit jouer avec le handicap déclaré.

b. Stroke play
Dans un quelconque tour d’une compétition avec handicap, le compétiteur doit s’assurer que son handicap est consigné sur sa carte de score avant qu’elle ne soit rendue au Comité. Si aucun handicap n’est consigné sur sa carte avant qu’elle ne soit rendue (Règle 6-6b), ou si le handicap consigné est supérieur à celui auquel il a droit et que ceci modifie le nombre de coups reçus, il est disqualifié de la compétition avec handicap ; sinon le score est maintenu.
Note : Il est de la responsabilité du joueur de connaître les trous auxquels les coups de handicap sont donnés ou reçus.

6-3.Heure de départ et groupes

a. Heure de départ
Le joueur doit prendre le départ à l’heure fixée par le Comité.

b. Groupes
En stroke play, le compétiteur doit rester pendant tout le tour dans le groupe désigné par le Comité, à moins que ce dernier n’autorise ou ratifie un changement.

PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE 6-3 : Disqualification

(Meilleure balle et quatre balles – voir Règle 30-3a et 31-2)
Note : Le Comité peut stipuler dans le règlement d’une compétition (Règle 33-1) que, si le joueur arrive à son point de départ, prêt à jouer, moins de cinq minutes après son heure de départ, en l’absence de circonstances qui justifient la non-application de la pénalité de disqualification prévue dans la Règle 33-7, la pénalité pour ne pas avoir respecté son heure de dépar t est, au lieu de la disqualification, la per te du premier trou en match play ou deux coups de pénalité sur le premier trou en stroke play.

6-4.Cadet

Le joueur peut être aidé par un cadet, mais il ne peut avoir qu’un seul cadet à n’importe quel moment.

PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE 6-4 Match play : à la fin du trou où l’infraction est découverte, le score du match est ajusté en déduisant un trou pour chaque trou où l’infraction s’est produite. Déduction maximale par tour : deux trous. Stroke play : deux coups pour chaque trou au cours duquel une quelconque infraction s’est produite.
Pénalité maximale par tour : quatre coups. Match play ou Stroke play : si l’infraction s’est produite entre le jeu de deux trous, la pénalité s’applique au trou suivant.
Un joueur ayant plus d’un cadet en infraction à cette Règle doit, immédiatement après la découverte de l’infraction, s’assurer qu’il n’a plus qu’un seul cadet à tout moment durant le reste du tour conventionnel. Sinon, le joueur est disqualifié.
Compétitions contre bogey et contre par – Voir Note 1 à la Règle 32-1a. Compétitions Stableford – Voir Note 1 à la Règle 32-1b.
Note : Le Comité peut, dans le règlement d’une compétition (Règle 33-1), interdire l’usage de cadets ou limiter le joueur dans son choix de cadet.

6-5.Balle

La responsabilité de jouer sa propre balle incombe au joueur. Chaque joueur devrait faire une marque d’identification sur sa balle.

6-6.Score en stroke play

a. Enregistrement des scores
Après chaque trou, le marqueur devrait vérifier le score avec le compétiteur et le consigner. Une fois le tour terminé, le marqueur doit signer la carte de score et la remettre au compétiteur. Si plus d’un marqueur consigne les scores, chacun d’eux doit signer pour la part dont il est responsable.

b. Signer et rendre la carte de score
Après l’achèvement du tour, le compétiteur devrait vérifier son score pour chaque trou et régler avec le Comité tous points douteux. Il doit s’assurer que le marqueur ou les marqueurs ont signé la carte de score, la contresigner lui-même et la rendre au Comité aussitôt que possible.

PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE 6-6b : Disqualification

c. Modification d’une carte de score
Aucune modification ne peut être faite sur une carte de score après que le compétiteur l’ait rendue au Comité.

d. Score incorrect sur un trou
Le compétiteur est responsable de l’exactitude du score consigné pour chaque trou sur sa carte de score. S’il rend, pour n’importe quel trou, un score inférieur à celui réellement réalisé, il est disqualifié. S’il rend, pour n’importe quel trou, un score supérieur à celui réellement réalisé, le score ainsi rendu est maintenu.
Note 1 : Le Comité est responsable de l’addition des scores et de l’application du handicap consigné sur la carte de score – voir Règle 33-5.
Note 2 : En stroke play à quatre balles, voir également Règle 31-3 et 31-7a.

6-7.Retarder indûment le jeu ; Jeu lent

Le joueur doit jouer sans retarder indûment le jeu et conformément à toutes directives de cadence de jeu qui peuvent être instaurées par le Comité. Entre l’achèvement d’un trou et le jeu depuis l’aire de départ suivante, le joueur ne doit pas retarder indûment le jeu.

PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE 6-7 :
Match play : perte du trou
Stroke play : deux coups Compétitions contre bogey et contre par : voir Note 2 à la Règle 32-1a Compétitions Stableford : voir Note 2 à la Règle 32-1b
Pour infraction ultérieure : disqualification

Note 1 : Si le joueur retarde indûment le jeu entre les trous, il retarde le jeu du trou suivant et, sauf pour les compétitions contre bogey, contre par et Stableford (voir Règle 32), la pénalité s’applique sur ce trou-là.
Note 2 : Dans le but de prévenir le jeu lent, le Comité peut, dans le règlement d’une compétition (Règle 33-1), instaurer des directives sur la cadence de jeu comportant les délais maximaux autorisés pour terminer un tour conventionnel, un trou ou un coup.
En stroke play seulement, le Comité peut, dans un tel règlement, modifier la pénalité pour une infraction à cette Règle comme suit :
Première violation – Un coup Deuxième violation – Deux coups Pour violation ultérieure – Disqualification

6-8.Interruption du jeu ; Reprise du jeu

a. Les cas autorisés
Le joueur ne doit pas interrompre le jeu à moins que :
(i) le Comité n’ait interrompu le jeu ;
(ii) il ne croit qu’il y a danger de foudre ;
(iii) il ne soit en train de rechercher une décision du Comité au sujet d’un point controversé ou douteux (voir Règles 2-5 et 34-3) ; ou
(iv) il n’ait quelque autre raison valable telle qu’une maladie soudaine.
Le mauvais temps n’est pas en soi une raison valable pour interrompre le jeu.
Si le joueur interrompt le jeu sans autorisation explicite du Comité, il doit en référer à celui-ci aussitôt que possible. S’il le fait, et que le Comité considère sa raison valable, il n’y a aucune pénalité. Sinon, le joueur est disqualifié.
Exception en match play : les joueurs interrompant un match play d’un commun accord ne sont pas sujets à disqualification à moins que, ce faisant, la compétition ne soit retardée.
Note : Le fait de quitter le terrain ne constitue pas en soi une interruption de jeu.

b. Procédure lorsque le jeu est interrompu par le Comité
En cas d’interruption du jeu par le Comité, si les joueurs dans un match ou un groupe sont entre le jeu de deux trous, ils ne doivent pas reprendre le jeu avant que le Comité n’ait donné l’ordre de reprise du jeu. S’ils ont commencé le jeu d’un trou, ils peuvent interrompre le jeu immédiatement ou continuer le jeu du trou, à condition de le faire sans délai. S’ils choisissent de continuer le jeu du trou, ils peuvent interrompre le jeu avant que le trou ne soit terminé. Dans tous les cas, le jeu doit être interrompu après l’achèvement du trou.
Les joueurs doivent reprendre le jeu lorsque le Comité a ordonné la reprise du jeu.

PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE 6-8b : Disqualification

Note : Dans le règlement d’une compétition (Règle 33-1), le Comité peut stipuler que, dans des situations potentiellement dangereuses, le jeu doit être arrêté immédiatement après l’interruption du jeu par le Comité. Si un joueur ne respecte pas cet arrêt immédiat du jeu, il est disqualifié, à moins de circonstances justifiant la non application de la pénalité comme stipulé dans la Règle 33-7.

c. Relever la balle lorsque le jeu est interrompu
Lorsqu’un joueur interrompt le jeu d’un trou selon la Règle 6-8a, il ne peut relever sa balle sans pénalité que si le Comité a interrompu le jeu ou qu’il y a une bonne raison pour la relever. Avant de relever la balle, le joueur doit marquer sa position. Si le joueur interrompt le jeu et relève sa balle sans autorisation explicite du Comité, il doit, au moment d’en référer au Comité (Règle 6-8a), relater le relèvement de la balle.
Si le joueur relève sa balle sans raison valable, s’il omet de marquer la position de la balle avant de la relever ou s’il omet de relater le relèvement de la balle, il encourt une pénalité d’un coup.

d. Procédure lors de la reprise du jeu.
Le jeu doit être repris de l’endroit où il avait été interrompu, même si la reprise a lieu un jour ultérieur. Avant la reprise du jeu ou au moment de celle-ci, le joueur doit procéder comme suit :
(i)si le joueur a relevé la balle, il doit, à condition d’avoir eu le droit de la relever selon la Règle 6-8c, placer la balle d’origine ou une balle substituée à l’emplacement d’où la balle d’origine a été relevée. Sinon, la balle d’origine doit être replacée.
(ii) si le joueur n’a pas relevé sa balle, il peut, à condition d’avoir eu le droit de la relever selon la Règle 6-8c, relever, nettoyer et replacer la balle ou substituer une balle à l’emplacement d’où la balle d’origine a été relevée. Avant de relever la balle, il doit marquer sa position ; ou
(iii) si la balle du joueur ou son marque-balle est déplacé (y compris par le vent ou l’eau) pendant que le jeu est interrompu, une balle ou un marque-balle doit être placé à l’emplacement d’où la balle d’origine ou le marque-balle a été déplacé.
Note : Si l’emplacement où la balle doit être placée est impossible à déterminer, il doit être estimé et la balle placée au point estimé. Les dispositions de la Règle 20-3c ne sont pas applicables.

* PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE 6-8d : Match play : perte du trou – Stroke play : deux coups

*Si un joueur encourt la pénalité générale pour une infraction à la Règle 6-8d, il n’encourt pas de pénalité supplémentaire selon la Règle 6-8c.

 
Régle numéro 7 : Entrainement

Avant ou entre les tours
a. Match play
N’importe quel jour d’une compétition en match play, un joueur peut s’entraîner sur le terrain de la compétition avant un tour.

b. Stroke play
N’importe quel jour d’une compétition en stroke play, avant un tour ou un barrage, un compétiteur ne doit pas s’entraîner sur le terrain de la compétition ou tester la surface d’un quelconque green du terrain en faisant rouler une balle ou en frottant ou en grattant la surface.
Quand deux tours ou plus d’une compétition en stroke play doivent être joués sur plusieurs jours consécutifs, un compétiteur ne doit pas s’entraîner entre ces tours sur tout terrain d’une compétition restant à jouer, ou tester la surface d’un quelconque green de ce terrain, en faisant rouler une balle ou en frottant ou grattant la surface.

Exception : Il est permis de s’entraîner au putting et aux petites approches sur ou près de la première aire de départ avant de commencer un tour ou un barrage.

PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE 7-1b : Disqualification.

Note : Le Comité peut, dans le règlement d’une compétition (Règle 33-1), interdire l’entraînement sur le terrain de la compétition un quelconque jour d’une compétition en match play ou autoriser l’entraînement sur le terrain de la compétition ou sur une partie de celui- ci (Règle 33-2c) un quelconque jour ou entre les tours d’une compétition en stroke play.

7-2.Pendant un tour

Un joueur ne doit pas jouer de coup d’entraînement pendant le jeu d’un trou.
Un joueur ne doit pas jouer de coup d’entraînement entre le jeu de deux trous, sauf qu’il peut s’entraîner au putting ou aux petites approches sur ou près :
a. du green du dernier trou joué,
b. de tout putting-green d’entraînement,
c. de l’aire de départ du trou suivant à jouer dans le tour ; sous réserve qu’un coup d’entraînement ne soit pas joué d’un obstacle et ne retarde pas indûment le jeu (Règle 6-7).
Les coups joués en continuant le jeu d’un trou dont le résultat a été acquis, ne sont pas des coups d’entraînement.
Exception : Lorsque le jeu a été interrompu par le Comité, un joueur peut s’entraîner avant la reprise du jeu,
(a) comme indiqué dans cette Règle, (b) n’importe où ailleurs que sur le terrain de la compétition, et (c) dans toutes autres conditions autorisées par le Comité.

PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE 7-2 : Match play : perte du trou – Stroke play : deux coups

Lorsque l’infraction est commise entre le jeu de deux trous, la pénalité s’applique au trou suivant.
Note 1 : Un mouvement d’essai n’est pas un coup d’entraînement et peut être exécuté n’importe où, sous réserve que le joueur n’enfreigne pas les Règles.
Note 2 : Dans le règlement d’une compétition (Règle 33-1) le Comité peut interdire :
(a) l’entraînement sur ou près du green du dernier trou joué, et (b) de faire rouler une balle sur le green du dernier trou joué.

 
Régle numéro 8 : Conseil et indication de la ligne de jeu

Conseil
Durant un tour conventionnel, un joueur ne doit pas :
a. donner de conseil à quiconque dans la compétition jouant sur le terrain à l’exception de son partenaire, ou
b. demander un conseil à toute autre personne qu’à son partenaire, ou à l’un ou l’autre de leurs cadets.

 

8-2.Indication de la ligne de jeu

a. Ailleurs que sur le green
Sauf sur le green, un joueur peut se faire indiquer la ligne de jeu par n’importe qui, mais personne ne peut être positionné par le joueur sur ou près de la ligne ou d’une extension de la ligne au-delà du trou pendant l’exécution du coup. Tout repère placé par le joueur, ou au su du joueur, pour indiquer la ligne doit être enlevé avant que le coup ne soit joué.

Exception : Drapeau pris en charge ou levé -voir Règle 17-1.

b. Sur le green
Lorsque la balle du joueur est sur le green, le joueur, son partenaire, ou l’un ou l’autre de leurs cadets peuvent, avant mais pas durant le coup, indiquer une ligne pour le putting, mais ce faisant le green ne doit pas être touché. Aucun repère ne doit être placé en quelque endroit que ce soit pour indiquer une ligne pour le putting.

PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE : Match play : perte du trou – Stroke play : deux coups

Note : Le Comité peut, dans le règlement d’une compétition par équipes (Règle 33-1), permettre à chaque équipe de désigner une personne qui peut donner des conseils aux membres de cette équipe (y compris indiquer une ligne pour le putting). Le Comité peut instaurer un règlement relatif à la désignation et à la conduite autorisée de cette personne, qui doit se faire connaître du Comité avant de donner un conseil.

 
Régle numéro 9 : Renseignement sur le coups réalisés

Règle générale
Le nombre de coups qu’un joueur a réalisé comprend tous les coups de pénalité encourus.

 

9-2.Match play

a. Renseignement sur les coups réalisés
Un adversaire a le droit de s’informer auprès du joueur durant le jeu du trou, du nombre de coups qu’il a réalisés et après le jeu du trou du nombre de coups réalisés sur le trou juste terminé.

b. Mauvais renseignement
Un joueur ne doit pas donner de mauvais renseignement à son adversaire. Si le joueur donne un mauvais renseignement, il perd le trou.
Un joueur est considéré comme ayant donné un mauvais renseignement s’il :
(i) oublie d’informer son adversaire aussitôt que possible qu’il a encouru une pénalité, sauf (a) s’il procède à l’évidence selon une Règle impliquant une pénalité et que cela a été observé par son adversaire ; ou (b) s’il corrige son erreur avant que son adversaire ne joue son coup suivant ;
(ii) donne durant le jeu d’un trou un renseignement inexact quant au nombre de coups réalisés et ne corrige pas son erreur avant que son adversaire n’ait joué son coup suivant ; ou
(iii) donne après le jeu du trou un renseignement inexact quant au nombre de coups réalisés pour finir le trou et que cela modifie la compréhension du résultat du trou par l’adversaire, à moins qu’il ne corrige son erreur avant que n’importe quel joueur ne joue depuis l’aire de départ suivante ou, dans le cas du dernier trou du match, avant que tous les joueurs ne quittent le green.
Un joueur aura donné un mauvais renseignement même s’il oublie d’inclure une pénalité qu’il ne savait pas avoir encourue. Il est de la responsabilité du joueur de connaître les Règles.

 

9-3.Stroke play

Un compétiteur qui a encouru une pénalité devrait en informer son marqueur aussitôt que possible.

 
Régle numéro 10 : Ordre de jeu

Match play
a. Commencement du jeu du trou Le camp qui a l’honneur à la première aire de départ est déterminé par l’ordre du tirage. En l’absence de tirage, l’honneur devrait être tiré au sort. Le camp qui gagne un trou prend l’honneur à l’aire de départ suivante. Si un trou a été partagé, le camp qui avait l’honneur à l’aire de départ précédente le conserve.

b. Pendant le jeu du trou
Après que les deux joueurs aient commencé le jeu du trou, la balle la plus éloignée du trou est jouée la première. Si les balles sont à égale distance du trou, ou si leurs positions par rapport au trou ne sont pas déterminables, la balle à jouer la première devrait être tirée au sort.

Exception : Règle 30-3b (Match play à la meilleure balle et à quatre balles).

Note : Lorsqu’il apparaît que la balle d’origine n’est pas jouable comme elle repose et que le joueur doit jouer une balle aussi près que possible de l’emplacement d’où la balle d’origine a été jouée en dernier (voir Règle 20-5), l’ordre de jeu est déterminé par l’endroit d’où le coup précédent a été joué. Lorsqu’une balle peut être jouée d’un autre point que celui d’où le coup précédent a été joué, l’ordre de jeu est déterminé par l’endroit où la balle d’origine est venue reposer.

c. Jouer hors tour
Si un joueur joue alors que son adversaire aurait du jouer, il n’y a pas de pénalité, mais l’adversaire peut immédiatement exiger que le joueur annule le coup ainsi effectué et joue, dans l’ordre correct, une balle aussi près que possible de l’emplacement d’où la balle d’origine avait été jouée en dernier (voir Règle 20-5).

 

10-2.Stroke play

a. Commencement du jeu du trou
Le compétiteur qui a l’honneur à la première aire de départ est déterminé par l’ordre du tirage. En l’absence de tirage, l’honneur devrait être tiré au sor t.
Le compétiteur ayant réalisé le meilleur score sur un trou prend l’honneur à l’aire de départ suivante. Le compétiteur ayant réalisé le deuxième meilleur score joue ensuite, et ainsi de suite. Si deux compétiteurs ou plus ont réalisé le même score sur un trou, ils doivent jouer de l’aire de départ suivante dans le même ordre qu’à l’aire de départ précédente.

Exception : Règle 32-1 (Compétitions contre bogey, contre par et Stableford).

b. Pendant le jeu du trou
Après que les compétiteurs ont commencé le jeu du trou, la balle la plus éloignée du trou est jouée la première. Si deux ou plusieurs balles sont à égale distance du trou, ou si leurs positions par rapport au trou ne sont pas déterminables, la balle à jouer la première devrait être tirée au sort.

Exceptions : Règle 22 (Balle aidant ou gênant le jeu) et Règle 31-5 (Stroke play à quatre balles).

Note : Lorsqu’il apparaît que la balle d’origine n’est pas jouable comme elle repose et que le joueur doit jouer une balle aussi près que possible de l’emplacement d’où la balle d’origine a été jouée en dernier (voir Règle 20-5), l’ordre de jeu est déterminé par l’endroit d’où le coup précédent a été joué. Lorsqu’une balle peut être jouée d’un autre point que celui d’où le coup précédent a été joué, l’ordre de jeu est déterminé par l’endroit où la balle d’origine est venue reposer.

c. Jouer hors tour
Si un compétiteur joue hors tour, il n’y a pas de pénalité et la balle est jouée comme elle repose. Cependant, si le Comité juge que les compétiteurs se sont mis d’accord pour jouer hors tour pour donner à l’un d’entre eux un avantage, ils sont disqualifiés.
(Jouer un coup pendant qu’une autre balle est en mouvement après un coup depuis le green – voir Règle 16-1f).
(Ordre de jeu incorrect dans les threesomes et foursomes stroke play – voir Règle 29-3).

 

10-3.Balle provisoire ou autre balle jouée depuis l’aire de départ

Si un joueur joue une balle provisoire ou une autre balle depuis l’aire de départ, il doit le faire après que son adversaire ou co-compétiteur a joué son premier coup. Si plus d’un joueur choisit de jouer une balle provisoire ou doit jouer une autre balle depuis l’aire de départ, l’ordre de jeu initial doit être respecté. Si un joueur joue une balle provisoire ou une autre balle hors tour, la Règle 10-1c ou -2c s’applique.

 
Régle numéro 11 : Aire de départ

Prendre le départ
Quand un joueur met une balle en jeu depuis l’aire de départ, cette balle doit être jouée depuis l’intérieur de l’aire de départ sur le sol ou sur un tee conforme placé dans ou sur le sol.
Pour l’application de cette Règle, le sol inclut une irrégularité de surface (créée ou non par le joueur) ainsi que du sable ou toute autre substance naturelle (déposée ou non par le joueur).
Si un joueur exécute un coup sur une balle posée sur un tee non conforme, ou sur une balle posée d’une manière qui n’est pas autorisée par cette Règle, il est disqualifié.
Un joueur peut se tenir en dehors des limites de l’aire de départ pour jouer une balle se trouvant à l’intérieur de celle-ci.

 

11-2.Marques de départ

Avant que le joueur ne joue son premier coup sur une quelconque balle sur l’aire de départ du trou en train d’être joué, les marques de départ sont considérées comme étant fixes. Dans de telles circonstances, si le joueur déplace ou autorise le déplacement d’une marque de départ dans le but d’éviter une interférence avec son stance, la zone de son mouvement intentionnel ou sa ligne de jeu, il encour t la pénalité pour une infraction à la Règle 13-2.

 

11-3.Balle tombant du tee

Si une balle, lorsqu’elle n’est pas en jeu, tombe du tee, ou si le joueur la fait tomber du tee en l’adressant, elle peut être replacée sur le tee sans pénalité. Cependant, si dans ces circonstances un coup est exécuté sur la balle, que la balle soit en mouvement ou non, le coup compte mais il n’y a pas de pénalité.

 

11-4.Jouer d’en dehors de l’aire de départ

a. Match play
Si en commençant un trou un joueur joue une balle d’en dehors de l’aire de départ, il n’y pas de pénalité, mais l’adversaire peut immédiatement exiger que le joueur annule le coup et joue une balle de l’intérieur de l’aire de départ.

b. Stroke play
Si en commençant un trou un compétiteur joue une balle d’en dehors de l’aire de départ, il encourt une pénalité de deux coups et doit ensuite jouer une balle de l’intérieur de l’aire de départ.
Si le compétiteur exécute un coup de l’aire de départ suivante sans avoir préalablement corrigé son erreur, ou dans le cas du dernier trou du tour, il quitte le green sans avoir d’abord déclaré son intention de corriger son erreur, il est disqualifié.
Le coup joué d’en dehors de l’aire de départ et tous les coups ultérieurs joués par le compétiteur sur le trou avant la correction de son erreur ne comptent pas dans son score.

 

11-5.Jouer d’une mauvaise aire de départ

Les dispositions de la Règle 11-4 s’appliquent.

 
Régle numéro 12 : Chercher et identifier la balle

Chercher la balle ;Voir la balle
En cherchant sa balle n’importe où sur le terrain, le joueur peut toucher ou courber des hautes herbes, des joncs, des buissons, ajoncs, bruyères ou plantes similaires, mais seulement dans la mesure strictement nécessaire pour la retrouver et l’identifier, et à la condition que cela n’améliore pas le lie de la balle, la zone de son stance ou de son mouvement intentionnels ou sa ligne de jeu.
Un joueur n’a pas nécessairement droit à voir sa balle quand il exécute un coup.
Dans un obstacle, si l’on croit qu’une balle est recouverte par des détritus ou du sable, le joueur peut en sondant ou en ratissant avec un club ou autrement, retirer autant de détritus ou de sable que nécessaire pour lui permettre de voir une partie de la balle. S’il en a trop retiré, il n’y a pas de pénalité et la balle doit être recouverte de sorte que seule une partie en soit visible. Si la balle est déplacée en procédant ainsi, il n’y a pas de pénalité ; la balle doit être replacée, et si nécessaire, recouverte. En ce qui concerne l’enlèvement de détritus à l’extérieur d’un obstacle,
Si une balle reposant dans ou sur une obstruction ou dans un terrain en condition anormale, est déplacée accidentellement pendant sa recherche, il n’y a pas de pénalité ; la balle doit être replacée à moins que le joueur ne choisisse de procéder selon la Règle 24-1b, 24-2b ou 25-1b selon le cas. Si le joueur replace la balle, il peut encore procéder selon la Règle 24-1b, 24-2b ou 25-1b selon la Règle applicable.
Si l’on croit qu’une balle repose dans l’eau dans un obstacle d’eau, le joueur peut la chercher en sondant avec un club ou autrement. Si la balle est déplacée en procédant ainsi, elle doit être replacée à moins que le joueur ne choisisse de procéder selon la Règle 26-1.
Il n’y a pas de pénalité pour avoir provoqué le déplacement de la balle à condition que le déplacement soit directement imputable à l’acte spécifique de sonder. Sinon le joueur encourt un coup de pénalité selon la Règle 18-2a.

PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE 12-1 : Match play : perte du trou – Stroke play : deux coups

 

12-2.Identifier la balle

La responsabilité de jouer sa propre balle incombe au joueur. Chaque joueur devrait faire une marque d’identification sur sa balle.
Si un joueur a des raisons de penser qu’une balle au repos est la sienne et qu’il est nécessaire de la relever pour l’identifier, il peut, dans ce but, relever la balle sans pénalité.
Avant de relever la balle, le joueur doit annoncer son intention à son adversaire en match play, à son marqueur ou à un co-compétiteur en stroke play, et marquer l’emplacement de la balle. Il peut ensuite relever la balle et l’identifier à condition de donner à son adversaire, son marqueur ou co-compétiteur l’occasion d’observer le relèvement et le replacement de la balle. Lorsque la balle est relevée selon la Règle 12-2, elle ne doit pas être nettoyée plus qu’il n’est nécessaire à son identification.
Si la balle est celle du joueur et qu’il ne respecte pas tout ou partie de cette procédure, ou s’il relève sa balle afin de l’identifier alors que cela n’est pas nécessaire, il encourt une pénalité d’un coup. Si la balle relevée est celle du joueur, il doit la replacer. S’il omet de le faire, il encourt la pénalité générale selon la Règle 12-2, mais n’encourt pas de pénalité supplémentaire selon cette Règle.
Note : Si le lie d’origine d’une balle qui doit être placée ou replacée a été modifié, voir la Règle 20-3b.

*PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE 12-2 : Match play : perte du trou – Stroke play : deux coups

* Si un joueur encourt la pénalité générale pour infraction à la Règle 12-2, il n’encourt pas de pénalité supplémentaire selon cette Règle.

 
Régle numéro 13 : Balle jouée comme elle repose

La balle doit être jouée comme elle repose, sauf exceptions prévues par les Règles.
(Balle au repos déplacée – voir Règle 18).

 

13-2.Améliorer le lie, la zone du stance ou du mouvement intentionnels, ou la ligne de jeu

Un joueur ne doit pas améliorer ou permettre que soient améliorés :
• la position ou le lie de sa balle,
• la zone de son stance ou mouvement intentionnels,
• sa ligne de jeu ou un prolongement raisonnable de cette ligne au-delà du trou, ou
• la zone dans laquelle il doit dropper ou placer une balle, par l’une des actions suivantes :
• appuyer sur le sol avec le club, • déplacer, courber ou casser tout ce qui pousse ou est fixé (y compris
les obstructions inamovibles et les objets définissant les hors limites),
• créer ou éliminer des irrégularités de surface,
• enlever ou tasser le sable, la terre meuble, les divots replacés, et autres mottes de gazon mises en place, ou
• enlever de la rosée, du givre ou de l’eau.
Toutefois, le joueur n’encour t pas de pénalité si une telle action se produit :
• en posant le club légèrement lorsqu’il adresse la balle,
• alors qu’il prend correctement son stance,
• lors de l’exécution d’un coup ou dans le mouvement en arrière de son club pour un coup et que le coup soit joué,
• en créant ou éliminant des irrégularités de surface à l’intérieur de l’aire de départ (Règle 11-1), ou en enlevant de la rosée, du givre ou de l’eau sur l’aire de départ, ou
• sur le green : en enlevant du sable ou de la terre meuble ou en réparant un dommage (Règle 16-1).
Exception : Balle dans un obstacle – voir Règle 13-4.

 

13-3.Aménager un emplacement pour prendre son stance

Un joueur a le droit de placer ses pieds fermement en prenant son stance, mais il ne doit pas aménager un emplacement pour prendre un stance.

 

13-4.Balle dans un obstacle ; Action interdites

Sauf exceptions prévues par les Règles, avant d’exécuter un coup sur une balle qui est dans un obstacle (bunker ou obstacle d’eau), ou sur une balle qui ayant été relevée d’un obstacle est susceptible d’y être droppée ou placée, le joueur ne doit pas :
a. Tester l’état de l’obstacle ou de tout autre obstacle similaire,
b. Toucher le sol dans l’obstacle ou l’eau dans l’obstacle d’eau avec sa main ou un club, ou
c. Toucher ou déplacer un détritus reposant dans l’obstacle ou le touchant.

Exceptions :

1. Sous réserve que rien ne soit fait qui constitue un test de l’état de l’obstacle ou améliore le lie de la balle, il n’y a pas de pénalité si le joueur :
(a) touche le sol ou des détritus dans n’importe quel obstacle ou l’eau dans un obstacle d’eau par suite d’une chute ou pour la prévenir, en enlevant une obstruction, en mesurant ou en marquant la position d’une balle, en la récupérant, la relevant, la plaçant ou la replaçant selon n’importe quelle Règle, ou
(b) pose ses clubs dans un obstacle.

2. Après avoir joué le coup, si la balle est toujours dans l’obstacle ou a été relevée de l’obstacle et peut être droppée ou placée dans l’obstacle, le joueur peut aplanir le sable ou la terre dans l’obstacle, à condition que rien ne soit fait qui constituerait pour son coup suivant une infraction à la Règle 13-2. Si la balle est en dehors de l’obstacle après le coup, le joueur peut aplanir le sable ou la terre dans l’obstacle sans restriction.

3. Si le joueur effectue un coup dans un obstacle et que la balle repose dans un autre obstacle, la Règle 13-4a ne s’applique pas aux actions ultérieures commises dans l’obstacle d’où le coup a été effectué.
Note : A tout moment, y compris à l’adresse ou dans le mouvement en arrière pour le coup, le joueur peut toucher avec un club ou autrement toute obstruction, toute construction décrétée par le Comité être une partie intégrante du terrain, ainsi que toute herbe, buisson, arbre ou autre chose qui pousse.

PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE : Match play : perte du trou – Stroke play : deux coups
(Chercher la balle – voir Règle 12-1). (Dégagement pour une balle dans un obstacle d’eau – voir Règle 26).

 
Régle numéro 14 : Frapper la balle

La balle doit être frappée franchement
La balle doit être frappée franchement avec la tête du club et non poussée, ripée ou cueillie.

 

14-2.Aide

En exécutant un coup, un joueur ne doit pas :
a. accepter une aide physique ou une protection contre les éléments, ou
b. permettre à son cadet, son partenaire ou au cadet de son partenaire de se placer sur ou à proximité d’une extension de la ligne de jeu ou de la ligne de putt derrière la balle.

PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE 14-1 ou 14-2 : Match play : perte du trou – Stroke play : deux coups

 

14-3.Dispositifs artificiels, équipement inhabituel et utilisation anormale d’équipement

Le R&A se réser ve le droit de changer, à tout moment, les Règles relatives aux dispositifs artificiels, équipement inhabituels et à l’utilisation anormale d’un équipement, ainsi que d’établir ou changer les interprétations concernant ces Règles.
Un joueur ne sachant pas si l’utilisation d’un objet constituerait une infraction à la Règle 14-3 devrait consulter le R&A.
Un fabricant devrait soumettre au R&A un prototype d’un article devant être fabriqué pour obtenir une décision sur une infraction éventuelle à la Règle 14-3 dans le cas de son utilisation par un joueur durant un tour conventionnel. Un tel prototype devient la propriété du R&A à des fins de référence. Si un fabricant omet de soumettre un prototype ou, l’ayant soumis, omet d’attendre une décision avant fabrication et/ou commercialisation de l’objet, le fabricant assume le risque que l’utilisation de l’objet soit jugée contraire aux Règles.

A l’exception des cas prévus par les Règles, durant un tour conventionnel, le joueur ne doit utiliser aucun dispositif artificiel ou équipement inhabituel, ni utiliser de façon anormale tout équipement :
a. qui pourrait l’aider pour exécuter un coup ou dans son jeu ; ou

b. dans le but d’évaluer ou de mesurer la distance ou les conditions qui
pourraient influer sur son jeu ; ou

c. qui pourrait l’aider à tenir son club, excepté :
(i) le port de simples gants ;
(ii) l’utilisation de résine, poudre et agents hydratants ou desséchants ; et
(iii) l’enveloppement de la poignée avec une serviette ou un mouchoir.

Exceptions :
1. Un joueur n’est pas en infraction avec cette Règle si (a) l’équipement ou le dispositif est conçu pour ou a pour effet de remédier à une pathologie médicale, (b) le joueur a une raison médicale légitime d’utiliser l’équipement ou le dispositif, et (c) le Comité est convaincu que son utilisation ne procure pas au joueur un avantage excessif par rapport aux autres joueurs.
2. Un joueur n’est pas en infraction avec cette Règle s’il utilise un équipement d’une façon traditionnellement acceptée.

PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE 14.3 : Disqualification

Note : Le Comité peut instaurer une Règle Locale autorisant les joueurs à utiliser des instruments qui mesurent ou estiment uniquement la distance.

 

14-4.Frapper la balle plus d’une fois

Si le club d’un joueur frappe la balle plus d’une fois au cours d’un coup, le joueur doit compter le coup et ajouter un coup de pénalité, soit deux coups au total.

 

14-5.Jouer une balle en mouvement

Un joueur ne doit pas jouer de coup sur sa balle pendant qu’elle est en mouvement.

Exceptions :
• Balle tombant du tee – Règle 11-3.
• Frapper la balle plus d’une fois – Règle 14-4.
• Balle se déplaçant dans l’eau – Règle 14-6.

Lorsque la balle commence à se déplacer après que le joueur ait commencé le coup, ou le mouvement de son club vers l’arrière pour le coup, il n’encourt pas de pénalité selon cette Règle pour jouer une balle en mouvement, mais il n’est pas exempté d’une quelconque pénalité encourue selon les Règles suivantes :
Balle au repos déplacée par le joueur – Règle 18-2a.
• Balle au repos déplacée après l’avoir adressée – Règle 18-2b.
(Balle intentionnellement déviée ou arrêtée par le joueur, son partenaire ou son cadet – voir Règle 1-2).

 

14-6.Balle se déplaçant dans l’eau

Lorsqu’une balle se déplace dans l’eau dans un obstacle d’eau, le joueur peut, sans pénalité, exécuter un coup, mais il ne doit pas retarder l’exécution de son coup afin de permettre au vent ou au courant d’améliorer la position de la balle. Une balle en mouvement dans l’eau dans un obstacle d’eau peut être relevée si le joueur choisit de recourir à la Règle 26.

PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE 14-5 OU 14-6 : Match play : perte du trou – Stroke play : deux coups

 
Régle numéro 15 : Balle substituée, mauvaise balle

Règle générale
Un joueur doit terminer le trou avec la balle jouée depuis l’aire de départ, à moins que la balle ne soit perdue ou hors limites ou que le joueur substitue une autre balle, que la substitution soit autorisée ou non (voir Règle 15-2). Si un joueur joue une mauvaise balle, voir Règle 15-3.

 

15-2.Balle substituée

Un joueur peut substituer une balle lorsqu’il procède selon une Règle qui permet au joueur de jouer, dropper ou placer une autre balle pour terminer le jeu d’un trou. La balle substituée devient la balle en jeu.
Si un joueur substitue une autre balle lorsque cela n’est pas autorisé par les Règles, cette balle substituée n’est pas une mauvaise balle ; elle devient la balle en jeu. Si l’erreur n’est pas corrigée conformément à la Règle 20-6, et que le joueur exécute un coup sur une balle incorrectement substituée, il perd le trou en match play ou encour t une pénalité de deux coups en stroke play selon la Règle applicable et, en stroke play, doit terminer le trou avec la balle substituée.

Exception : Si un joueur encourt une pénalité pour avoir joué un coup d’un mauvais endroit, il n’y a pas de pénalité supplémentaire pour avoir substitué une balle alors que cela n’était pas autorisé.
(Jouer d’un mauvais endroit – voir Règle 20-7).

 

15-3.Mauvaise balle

a. Match play
Si un joueur exécute un coup sur une mauvaise balle, il perd le trou. Si la mauvaise balle appartient à un autre joueur,ce dernier doit placer une balle à l’emplacement d’où la mauvaise balle a été jouée la première fois.
Si le joueur et son adversaire échangent les balles durant le jeu d’un trou, le premier à avoir joué un coup sur une mauvaise balle perd le trou ; lorsque ceci ne peut être déterminé, le trou doit être terminé avec les balles échangées.

Exception : Il n’y a pas de pénalité si un joueur exécute un coup sur une mauvaise balle qui se déplace dans l’eau dans un obstacle d’eau.Tous les coups joués sur une mauvaise balle qui se déplace dans un obstacle d’eau ne comptent pas dans le score du joueur. Le joueur doit corriger son erreur en jouant la balle correcte ou en procédant selon les Règles.

b. Stroke play
Si un compétiteur joue un ou plusieurs coups sur une mauvaise balle, il encourt une pénalité de deux coups.
Le compétiteur doit corriger son erreur en jouant la balle correcte ou en procédant selon les Règles. S’il omet de corriger son erreur avant d’exécuter un coup depuis l’aire de départ suivante, ou, dans le cas du dernier trou du tour, omet de déclarer son intention de corriger son erreur avant de quitter le green, il est disqualifié.
Les coups joués par un compétiteur sur une mauvaise balle ne comptent pas dans son score. Si la mauvaise balle appartient à un autre compétiteur, ce dernier doit placer une balle à l’emplacement d’où la mauvaise balle a été jouée la première fois.

Exception : Il n’y a pas de pénalité si un joueur exécute un coup sur une mauvaise balle qui se déplace dans l’eau dans un obstacle d’eau.Tous les coups joués sur une mauvaise balle qui se déplace dans un obstacle d’eau ne comptent pas dans le score du compétiteur.
(Lie modifié de la balle devant être placée ou replacée – voir Règle 20-3b). (Emplacement non déterminable – voir Règle 20-3c).

 
Régle numéro 16 : Le green

a. Toucher la ligne de putt
La ligne de putt ne doit pas être touchée sauf dans les cas suivants :
(i) le joueur peut ôter des détritus, mais sans tasser quoi que ce soit ;
(ii) en adressant la balle, le joueur peut placer le club devant la balle à condition de ne pas tasser quoi que ce soit ;
(iii) en mesurant – Règle 18-6 ;
(iv) en relevant ou replaçant la balle – Règle 16-1b ;
(v) en pressant sur un marque-balle ;
(vi) en réparant des bouchons d’anciens trous ou des impacts de balle sur le green – Règle 16-1c ; et
(vii)en enlevant des obstructions amovibles – Règle 24-1. (Indiquer la ligne pour le putting sur le green – voir Règle 8-2b).

b. Relever et nettoyer la balle
Une balle sur le green peut être relevée et, si désiré, nettoyée. L’emplacement de la balle doit être marqué avant de la relever et la balle doit être replacée (voir Règle 20-1).

c. Réparer les bouchons de trous, les impacts de balle et autre dommage
Le joueur peut réparer le bouchon d’un ancien trou ou le dommage causé au green par l’impact d’une balle, que la balle du joueur repose ou non sur le green. Si une balle ou un marque-balle est accidentellement déplacé en effectuant une telle réparation, la balle ou le marque-balle doit être replacé. Il n’y a pas de pénalité, à condition que le déplacement de la balle ou du marque-balle soit directement imputable à l’acte spécifique de réparer le bouchon d’un ancien trou ou le dommage causé au green par l’impact d’une balle. Sinon, la Règle 18 s’applique.
Tout autre dommage au green ne doit pas être réparé si cela peut aider le joueur dans son jeu ultérieur du trou.

d.Tester la surface
Durant le tour conventionnel, le joueur ne doit pas tester la surface de n’importe quel green en faisant rouler une balle,en frottant ou en grattant sa surface.
Exception : Entre le jeu de deux trous, un joueur peut tester la surface de n’importe quel green d’entraînement ainsi que celle du green du dernier trou joué, à moins que le Comité ne l’ait interdit (voir Note 2 de la Règle 7-2).

e. Placer les pieds sur ou de part et d’autre de la ligne de putt
Le joueur ne doit pas jouer un coup sur le green avec, soit ses pieds placés de part et d’autre de la ligne de putt ou de son prolongement derrière la balle, soit l’un ou l’autre de ses pieds touchant la ligne de putt ou une extension de celle-ci derrière la balle.

Exception : Il n’y a pas de pénalité si par inadvertance le joueur place ses pieds sur ou de part et d’autre de la ligne de putt (ou d’une extension de celle-ci derrière la balle) ou s’il le fait pour éviter de marcher sur la ligne de putt ou la ligne de putt estimée d’un autre joueur.

f. Jouer un coup pendant qu’une autre balle est en mouvement
Le joueur ne doit pas jouer un coup pendant qu’une autre balle est en mouvement après un coup depuis le green, excepté que s’il le fait, il n’y a pas de pénalité si c’était à son tour de jouer.
(Relever une balle aidant ou gênant le jeu pendant qu’une autre balle est en mouvement – voir Règle 22).

PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE 16-1 : Match play : perte du trou – Stroke play : deux coups
(Position du cadet ou du partenaire – voir Règle 14-2). (Mauvais green – voir Règle 25-3).

 

16-2.Balle en suspens au bord du trou

Lorsqu’une partie quelconque de la balle est en suspens au bord du trou, le joueur dispose d’assez de temps pour atteindre le trou dans un délai raisonnable et de dix secondes supplémentaires pour déterminer si la balle est au repos. Si, passé ce délai, la balle n’est pas tombée dans le trou, elle est censée être au repos. Si la balle tombe ultérieurement dans le trou, le joueur est censé l’avoir entrée avec son dernier coup et il doit ajouter un coup de pénalité à son score pour le trou ; à part cela, il n’y a pas de pénalité selon cette Règle.
(Retarder indûment le jeu – voir Règle 6-7).

 
Régle numéro 17 : Le drapeau

Drapeau pris en charge, retiré ou tenu levé
Avant d’exécuter un coup de n’importe quel endroit du terrain, le joueur peut avoir le drapeau pris en charge, retiré ou tenu levé pour indiquer l’emplacement du trou.
Si le drapeau n’est pas pris en charge, retiré ou tenu levé avant que le joueur exécute un coup, il ne doit pas l’être durant le coup ou pendant que la balle du joueur est en mouvement si cela peut influencer le mouvement de la balle.
Note 1 : Si le drapeau est dans le trou et que quelqu’un se tient près du trou pendant qu’un coup est joué, il est considéré comme ayant pris le drapeau en charge.
Note 2 : Si, avant le coup, le drapeau est pris en charge, retiré ou levé par quiconque au su du joueur et qu’il ne fait pas d’objection, le joueur est considéré comme l’ayant autorisé.
Note 3 : Si quiconque prend en charge le drapeau ou le tient levé pendant qu’un coup est joué, il est considéré comme ayant pris le drapeau en charge jusqu’à ce que la balle parvienne au repos.
(Déplacer un drapeau pris en charge, retiré ou tenu levé pendant qu’une balle est en mouvement – voir Règle 24-1)

 

17-2.Prise en charge sans autorisation

Si un adversaire ou son cadet en match play, ou un co-compétiteur ou son cadet en stroke play sans l’autorisation ou la connaissance préalable du joueur, prend en charge, retire ou tient le drapeau levé pendant le coup ou pendant que la balle est en mouvement et si cela peut influencer le mouvement de la balle, l’adversaire ou le co-compétiteur encourt la pénalité applicable.

*PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE 17-1 ou 17-2 : Match play : perte du trou – Stroke play : deux coups

*En stroke play, si une infraction à la Règle 17-2 survient et que par la suite la balle du compétiteur frappe le drapeau, la personne l’ayant pris en charge ou le tenant, ou tout ce qu’elle transporte, le compétiteur n’encourt pas de pénalité. La balle est jouée comme elle repose, sauf que, si le coup a été joué sur le green, le coup est annulé, la balle doit être replacée et rejouée.

 

17-3.Balle frappant le drapeau ou la personne l’ayant pris en charge

La balle du joueur ne doit pas frapper :
a. Le drapeau lorsqu’il est pris en charge, retiré ou tenu levé ;
b. La personne prenant en charge ou tenant levé le drapeau, ou tout ce qu’elle transporte ; ou
c. Le drapeau dans le trou, non pris en charge, lorsque le coup a été joué sur le green.

Exception : Lorsque le drapeau est pris en charge, retiré ou tenu levé sans l’autorisation du joueur- voir Règle 17-2.

PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE 17-3 : Match play : perte du trou Stroke play : deux coups et la balle doit être jouée comme elle repose.

 

17-4.Balle reposant contre le drapeau

Lorsque la balle d’un joueur repose contre le drapeau dans le trou et que la balle n’est pas entrée, le joueur ou une autre personne autorisée par lui, peut déplacer ou retirer le drapeau et si la balle tombe dans le trou, le joueur est considéré comme l’ayant entrée avec son dernier coup ; sinon, si la balle a été déplacée, elle doit être placée sur le bord du trou, sans pénalité.
Balle déplacée, déviée ou arrêtée

 
Régle numéro 18 : Balle au repos déplacée

Balle au repos déplacée : Par un élément extérieur
Si une balle au repos est déplacée par un élément extérieur, il n’y a pas de pénalité et la balle doit être replacée.

Note : C’est une question de fait qu’une balle ait été déplacée par un élément extérieur. Pour pouvoir appliquer cette règle, on doit être sûr ou quasiment certain qu’un élément extérieur a déplacé la balle. En l’absence d’une telle certitude ou quasi-certitude, le joueur doit jouer la balle comme elle repose ou, si la balle n’est pas retrouvée, appliquer la Règle 27 1.

(Balle au repos du joueur déplacée par une autre balle – voir Règle 18-5).

 

18-2.Par le joueur, le partenaire, le cadet ou l’équipement

a. Règle générale
Lorsqu’une balle d’un joueur est en jeu :
(i) si le joueur, son partenaire ou l’un ou l’autre de leurs cadets la relève ou la déplace, la touche délibérément (excepté avec un club dans l’acte de l’adresser) ou provoque son déplacement sauf si une Règle l’autorise, ou
(ii) si l’équipement du joueur ou celui de son partenaire provoque le déplacement de la balle, le joueur encourt une pénalité d’un coup.

Si la balle est déplacée, elle doit être replacée à moins que son déplacement ne se produise après que le joueur ait commencé son coup ou le mouvement en arrière du club pour le coup et que le coup soit joué.

Selon les Règles, il n’y a pas de pénalité si un joueur provoque accidentellement le déplacement de sa balle dans les circonstances suivantes :
• en cherchant dans un obstacle une balle recouverte par des détritus ou du sable, ou une balle dans une obstruction ou un terrain en condition anormale ou une balle pouvant être dans l’eau dans un obstacle d’eau – Règle 12-1 ;
• en réparant un bouchon de trou ou un impact de balle – Règle 16-1c ; • en mesurant – Règle 18-6 ; • en relevant une balle selon une Règle – Règle 20-1 ; • en plaçant ou replaçant une balle selon une Règle – Règle 20-3a ;
• en enlevant un détritus sur le green – Règle 23-1 ;
• en enlevant des obstructions amovibles – Règle 24-1.

b. Balle se déplaçant après avoir été adressée
Si une balle en jeu d’un joueur se déplace après qu’il l’ait adressée (autrement que comme le résultat d’un coup), le joueur est considéré comme ayant déplacé la balle et encour t une pénalité d’un coup. La balle doit être replacée à moins que le déplacement de la balle ne se produise après que le joueur ait commencé le coup ou le mouvement en arrière du club pour le coup et que le coup soit joué.

 

18-3.Par un adversaire, son cadet ou son équipement en match play

a. Durant la recherche
Si, durant la recherche d’une balle d’un joueur, un adversaire, son cadet ou son équipement déplace la balle, la touche ou cause son déplacement, il n’y a pas de pénalité. Si la balle a été déplacée, elle doit être replacée.

b.Autrement que durant la recherche
Si, autrement que durant la recherche d’une balle d’un joueur, un adversaire, son cadet ou son équipement, déplace la balle, la touche volontairement ou cause son déplacement sauf autre stipulation dans les Règles, l’adversaire encourt une pénalité d’un coup. Si la balle a été déplacée, elle doit être replacée.
(Jouer une mauvaise balle – voir Règle 15-3). (Balle déplacée en mesurant – voir Règle 18-6)

 

18-4.Par un co-compétiteur, cadet ou son équipement en stroke play

Si un co-compétiteur, son cadet ou son équipement déplace la balle d’un joueur, la touche ou cause son déplacement, il n’y a pas de pénalité. Si la balle a été déplacée, elle doit être replacée.
(Jouer une mauvaise balle – voir Règle 15-3).

 

18-5.Par une autre balle

Si une balle en jeu et au repos est déplacée par une autre balle en mouvement à la suite d’un coup, la balle déplacée doit être replacée.

 

18-6.Balle déplacée en mesurant

Si une balle ou un marque-balle est déplacé lors d’une mesure en procédant selon une Règle ou en en déterminant l’application, la balle ou le marque-balle doit être replacé. Il n’y a pas de pénalité à condition que le déplacement de la balle ou du marque-balle soit directement imputable à l’acte spécifique de mesurer. Sinon, les dispositions des Règles 18-2a, 18-3b ou 18-4 s’appliquent.

* PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE :
Match play : perte du trou
Stroke play : deux coups

* Si un joueur qui doit replacer une balle omet de le faire, ou s’il exécute un coup sur une balle substituée en appliquant la Règle 18 alors qu’une telle substitution n’est pas autorisée, il encourt la pénalité générale pour infraction à la Règle 18, mais il n’y a pas de pénalité supplémentaire selon cette Règle.

Note 1 : Si une balle qui doit être replacée selon cette Règle, n’est pas immédiatement récupérable, une autre balle peut lui être substituée.
Note 2 : Si le lie d’origine d’une balle devant être placée ou replacée a été modifié – voir Règle 20-3b.
Note 3 : S’il est impossible de déterminer l’emplacement où une balle doit être placée – voir Règle 20-3c.

 
Régle numéro 19 : Balle en mouvement déviée ou arrêtée

Balle en mouvement déviée ou arrêtée : Par un élément extérieur
Si une balle en mouvement d’un joueur est accidentellement déviée ou arrêtée par n’importe quel élément extérieur, il y a intervention fortuite ; il n’y a pas de pénalité et la balle doit être jouée comme elle repose, sauf :

a. Si une balle en mouvement d’un joueur à la suite d’un coup joué ailleurs que sur le green vient reposer dans ou sur n’importe quel élément extérieur en mouvement ou animé, la balle doit, sur le parcours ou dans un obstacle, être droppée, ou sur le green être placée, aussi près que possible du point situé directement en dessous de l’emplacement où l’élément extérieur se trouvait lorsque la balle est venue reposer dans ou sur celui-ci, mais pas plus près du trou, et

b. Si une balle en mouvement d’un joueur à la suite d’un coup joué sur le green est déviée ou arrêtée par, ou vient reposer dans ou sur, n’importe quel élément extérieur en mouvement ou animé, à l’exception d’un ver, d’un insecte ou d’un animal ressemblant à un insecte, le coup est annulé. La balle doit être replacée et rejouée.
Si la balle n’est pas immédiatement récupérable, une autre balle peut lui être substituée.

Exception : Balle frappant la personne prenant en charge ou tenant levé le drapeau, ou tout ce qu’elle transporte – voir Règle 17-3b.

Note : Si l’arbitre ou le Comité établit qu’une balle d’un joueur a été délibérément déviée ou arrêtée par un élément extérieur, la Règle 1-4 s’applique au joueur. Si l’élément extérieur est un co-compétiteur ou son cadet, la Règle 1-2 s’applique au co-compétiteur.
(Balle d’un joueur déviée ou arrêtée par une autre balle – voir Règle 19-5).

 

19-2.Par le joueur, le partenaire, le cadet ou l’équipement

Si une balle d’un joueur est accidentellement déviée ou arrêtée par lui- même, son partenaire, ou l’un ou l’autre de leurs cadets ou leur équipement, le joueur encourt une pénalité d’un coup. La balle doit être jouée comme elle repose, sauf si elle est venue reposer dans ou sur les vêtements ou l’équipement du joueur, de son partenaire ou de l’un ou l’autre de leurs cadets, auquel cas la balle doit, sur le parcours ou dans un obstacle être droppée, ou sur le green être placée, aussi près que possible du point situé directement en dessous de l’emplacement où l’objet se trouvait quand la balle est venue reposer dans ou sur celui-ci, mais pas plus près du trou.

Exceptions : 1. Balle frappant la personne prenant en charge ou tenant levé le drapeau, ou tout ce qu’elle transporte – voir Règle 17-3b. 2. Balle droppée – voir Règle 20-2a.
(Balle volontairement déviée ou arrêtée par le joueur,partenaire ou cadet – voir Règle 1-2).

 

19-3.Par un adversaire, son cadet ou son équipement en match play

Si une balle d’un joueur est accidentellement déviée ou arrêtée par un adversaire, son cadet ou son équipement, il n’y a pas de pénalité. Le joueur peut jouer la balle comme elle repose ou, avant qu’un autre coup ne soit effectué par l’un des camps, annuler le coup et jouer une balle sans pénalité aussi près que possible de l’emplacement d’où la balle d’origine avait été jouée en dernier (voir Règle 20-5). Cependant, si le joueur décide de ne pas annuler le coup, et que la balle est venue reposer dans ou sur les vêtements ou l’équipement de l’adversaire ou de son cadet, la balle doit, sur le parcours ou dans un obstacle être droppée, ou sur le green être placée, aussi près que possible du point situé directement en dessous de l’emplacement où l’objet se trouvait quand la balle est venue reposer dans ou sur celui-ci, mais pas plus près du trou.

Exception : Balle frappant la personne prenant en charge ou tenant levé le drapeau, ou tout ce qu’elle transporte – voir Règle 17-3b.
(Balle volontairement déviée ou arrêtée par l’adversaire ou son cadet – voir Règle 1-2).

 

19-4.Par un co-compétiteur, son cadet ou son équipement en stroke play

Voir Règle 19-1 concernant une balle déviée par un élément extérieur.

Exception : Balle frappant la personne prenant en charge ou tenant levé le drapeau, ou tout ce qu’elle transporte – voir Règle 17-3b.

 

19-5.Par une autre balle

a.Au repos
Si une balle d’un joueur, en mouvement à la suite d’un coup, est déviée ou arrêtée par une balle en jeu et au repos, le joueur doit jouer sa balle comme elle repose.

En match play, il n’y a pas de pénalité.
En stroke play, il n’y pas de pénalité sauf si les deux balles reposaient sur le green avant le coup, auquel cas le joueur encour t une pénalité de deux coups.

b. En mouvement
Si une balle d’un joueur, en mouvement à la suite d’un coup, est déviée ou arrêtée par une autre balle en mouvement à la suite d’un coup, le joueur doit jouer sa balle comme elle repose.
Il n’y a pas de pénalité sauf si le joueur est en infraction avec la Règle 16-1f, auquel cas il encourt la pénalité pour infraction à cette Règle.

Exception : Si la balle du joueur est en mouvement à la suite d’un coup joué depuis le green et que l’autre balle en mouvement est un élément extérieur – voir Règle 19-1b.

PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE :
Match play : perte du trou
Stroke play : deux coups

 
Régle numéro 20 : Relever, dropper, placer au mauvais endroit

Relever et marquer
Une balle à relever selon les Règles peut l’être par le joueur, son partenaire, ou une autre personne autorisée par le joueur. Dans tous ces cas, le joueur est responsable de toute infraction aux Règles.
La position de la balle doit être marquée avant qu’elle ne soit relevée selon une Règle qui impose qu’elle soit replacée. Si elle n’est pas marquée, le joueur encourt une pénalité d’un coup et la balle doit être replacée. Si elle n’est pas replacée, le joueur encourt la pénalité générale pour infraction à cette Règle, mais il n’encourt pas de pénalité supplémentaire selon la Règle 20-1.

20-1.Relever, dropper et placer ; Jouer d’un mauvais endroit

Si une balle ou un marque-balle est déplacé accidentellement dans le processus de relèvement de la balle selon une Règle ou de marquage de sa position, la balle ou le marque-balle doit être replacé. Il n’y a pas de pénalité sous réserve que le déplacement de la balle ou du marque-balle soit directement imputable à l’acte spécifique de relever la balle ou de marquer sa position. Sinon, le joueur encourt une pénalité d’un coup selon cette Règle ou la Règle 18-2a.
Exception : Si un joueur encourt une pénalité pour avoir omis de procéder conformément à la Règle 5-3 ou 12-2, il n’encourt pas de pénalité supplémentaire selon la Règle 20-1.
Note : La position d’une balle à relever devrait être marquée en plaçant un marque-balle, une petite pièce de monnaie ou un autre objet de même ordre immédiatement derrière la balle. Si le marque-balle interfère avec le jeu, le stance ou le coup d’un autre joueur, il devrait être placé sur le côté à une ou plusieurs longueurs de tête de club.

 

20-2.Dropper et Redropper

a. Par qui et comment
Une balle à dropper selon les Règles doit l’être par le joueur lui-même. Il doit se tenir droit, tenir la balle à hauteur d’épaule et à bout de bras et la laisser tomber. Si une balle est droppée par toute autre personne ou de toute autre manière et que l’erreur n’est pas rectifiée comme prévu par la Règle 20-6, le joueur encourt une pénalité d’un coup.
Si la balle lorsqu’elle est droppée touche n’importe quelle personne ou l’équipement de n’importe quel joueur avant ou après avoir touché une partie du terrain et avant qu’elle ne soit au repos, la balle doit être redroppée sans pénalité. Il n’y a pas de limites quant au nombre de fois où une balle doit être redroppée dans de telles circonstances.
(Agir pour influencer la position ou le mouvement de la balle – voir Règle 1-2).

b. Où dropper
Lorsqu’une balle doit être droppée aussi près que possible d’un emplacement déterminé, elle ne doit pas être droppée plus près du trou que cet emplacement qui, s’il n’est pas précisément connu du joueur, doit être estimé.
Lorsqu’une balle est droppée, elle doit d’abord toucher une partie du terrain où la Règle applicable impose qu’elle soit droppée. Si elle n’est pas droppée ainsi, les Règles 20-6 et 20-7 s’appliquent.

c. Quand redropper
Une balle droppée doit être redroppée sans pénalité si :

(i) elle roule et vient reposer dans un obstacle ;
(ii) elle roule et vient reposer hors d’un obstacle ;
(iii) elle roule et vient reposer sur un green ;
(iv) elle roule et vient reposer hors limites ;
(v) elle roule et vient reposer dans une position où il y a une interférence pour laquelle un dégagement avait été pris selon la Règle 24-2b (Obstruction inamovible), la Règle 25-1 (Terrain en condition anormale), la Règle 25-3 (Mauvais green), ou selon une Règle Locale (Règle 33-8a), ou revient rouler dans l’impact de balle duquel elle a été relevée selon la Règle 25-2 (Balle enfoncée) ;
(vi) elle roule et vient reposer à plus de deux longueurs de club de l’endroit où elle avait touché en premier une partie du terrain ; ou
(vii) elle roule et vient reposer plus près du trou que :
(a) sa position d’origine ou sa position estimée (voir Règle 20-2b) à
moins que cela ne soit par ailleurs autorisé par les Règles ;
ou (b) le point le plus proche de dégagement ou le point du dégagement maximal possible (Règle 24-2, 25-1 ou 25-3) ; ou (c) le point où la balle d’origine a franchi en dernier la lisière de l’obstacle d’eau ou de l’obstacle d’eau latéral (Règle 26-1).

Si la balle, lorsqu’elle est redroppée, roule dans n’importe laquelle des positions énumérées ci-dessus, elle doit être placée aussi près que possible de l’emplacement où elle a touché en premier une partie du terrain lorsqu’elle a été redroppée.

Note 1 : Si une balle lorsqu’elle est droppée ou redroppée vient au repos et se déplace par la suite, elle doit être jouée comme elle repose, à moins que les dispositions d’une autre Règle ne s’appliquent.
Note 2 : Si une balle devant être redroppée ou placée selon cette Règle n’est pas immédiatement récupérable, une autre balle peut lui être substituée.

 

20-3.Placer et Replacer

a. Par qui et où
Une balle devant être placée selon les Règles doit l’être par le joueur ou son partenaire. Si une balle doit être replacée, le joueur, son partenaire ou la personne qui l’a relevée ou déplacée, doit la placer à l’emplacement d’où elle a été relevée ou déplacée. Si la balle est placée ou replacée par toute autre personne et que l’erreur n’est pas corrigée comme prévu dans la Règle 20-6, le joueur encourt une pénalité d’un coup. Dans tous ces cas le joueur est responsable de toute autre infraction aux Règles qui serait le résultat du placement ou du replacement de la balle.
Si une balle ou un marque-balle est accidentellement déplacé dans le processus de placement ou de replacement de la balle, la balle ou le marque-balle doit être replacé. Il n’y a pas de pénalité sous réserve que le mouvement de la balle ou du marque-balle soit directement imputable à l’acte spécifique de placer ou de replacer la balle ou de relever le marque-balle. Sinon, le joueur encourt une pénalité d’un coup selon la Règle 18-2a ou 20-1.
Si une balle qui doit être replacée est placée ailleurs qu’à l’endroit d’où elle a été relevée ou déplacée et que l’erreur n’est pas corrigée comme prévu dans la Règle 20-6, le joueur encourt la pénalité générale, perte du trou en match play ou deux coups en stroke play, pour infraction à la Règle applicable.

b. Lie modifié d’une balle devant être placée ou replacée
Si le lie initial d’une balle devant être placée ou replacée a été modifié :

 
Régle numéro 21 : Nettoyer la balle

Régle générale
Une balle sur le green peut être nettoyée lorsqu’elle est relevée selon la Règle 16-1b.Ailleurs une balle peut-être nettoyée lorsqu’elle est relevée, sauf lorsqu’elle l’a été :

a. pour déterminer si elle est hors d’usage (Règle 5-3) ;
b. pour l’identifier (Règle 12-2), auquel cas elle ne peut être nettoyée que dans la mesure nécessaire à son identification ; ou
c. parce qu’elle aide ou gêne le jeu (Règle 22).

Si un joueur nettoie sa balle pendant le jeu d’un trou sauf tel que prévu dans cette Règle, il encourt une pénalité d’un coup et si la balle a été relevée, elle doit être replacée.
Si un joueur qui est dans l’obligation de replacer une balle omet de le faire, il encourt la pénalité générale selon la Règle applicable, mais il n’encourt pas de pénalité supplémentaire selon la Règle 21.

Exception : Si un joueur encourt une pénalité pour avoir omis d’agir en conformité avec la Règle 5-3, 12-2 ou 22, il n’encourt pas de pénalité supplémentaire selon la Règle 21.

 
Régle numéro 22 : Balle aidant ou gênant le jeu

Balle aidant le jeu
Sauf lorsqu’une balle est en mouvement, si un joueur considère qu’une balle pourrait aider tout autre joueur, il peut :

a. Relever la balle si c’est la sienne, ou
b. Faire relever toute autre balle.

Une balle relevée selon cette Règle doit être replacée (voir Règle 20-3). La balle ne doit pas être nettoyée à moins qu’elle ne repose sur le green (voir Règle 21).
En stroke play, s’il est exigé d’un joueur qu’il relève sa balle, il peut jouer en premier au lieu de relever la balle.
En stroke play, si le Comité établit que des compétiteurs se sont mis d’accord pour ne pas relever une balle qui pourrait aider n’importe quel compétiteur, ils sont disqualifiés.

 

22-2.Balle gênant le jeu

Sauf lorsqu’une balle est en mouvement, si un joueur considère qu’une autre balle pourrait gêner son jeu, il peut la faire relever.
Une balle relevée selon cette Règle doit être replacée (voir Règle 20-3). La balle ne doit pas être nettoyée à moins qu’elle ne repose sur le green (voir Règle 21).

En stroke play, s’il est exigé d’un joueur qu’il relève sa balle, il peut jouer en premier au lieu de relever la balle.

Note : Sauf sur le green, un joueur ne peut pas relever sa balle uniquement parce qu’il considère qu’elle pourrait gêner le jeu d’un autre joueur. S’il relève sa balle sans avoir été requis de le faire, il encourt une pénalité d’un coup pour infraction à la Règle 18-2a, mais il n’encourt pas de pénalité supplémentaire selon la Règle 22.

PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE :
Match play : perte du trou
Stroke play : deux coups

 
Régle numéro 23 : Détritus

Dégagement
Sauf lorsqu’à la fois le détritus et la balle reposent dans le même obstacle ou le touchent, tout détritus peut être enlevé sans pénalité.
Si la balle repose n’importe où ailleurs que sur le green et que l’enlèvement d’un détritus par le joueur provoque le déplacement de la balle, la Règle 18-2a s’applique.

Sur le green, si la balle ou le marque-balle est déplacé accidentellement dans le processus d’enlèvement d’un détritus par le joueur, la balle ou le marque-balle doit être replacé. Il n’y a pas de pénalité sous réserve que le déplacement de la balle ou du marque-balle soit directement imputable à l’enlèvement du détritus. Autrement, si le joueur provoque le déplacement de la balle il encourt un coup de pénalité selon la Règle 18-2a.
Lorsqu’une balle est en mouvement, un détritus qui pourrait influencer le mouvement de la balle ne doit pas être enlevé.

Note : Si la balle repose dans un obstacle, le joueur ne doit pas toucher ou déplacer tout détritus reposant dans ou touchant ce même obstacle – voir Règle 13-4c.

PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE :
Match play : perte du trou
Stroke play : deux coups
(Chercher une balle dans un obstacle – voir Règle 12-1). (Toucher la ligne de putt – voir Règle 16-1a).

 
Régle numéro 24 : Obstructions

Obstruction amovible
Un joueur peut obtenir un dégagement sans pénalité d’une obstruction amovible de la manière suivante :

a. Si la balle ne repose pas dans ou sur l’obstruction, l’obstruction peut être enlevée. Si la balle se déplace, elle doit être replacée et il n’y a pas de pénalité, sous réserve que le déplacement de la balle soit directement imputable à l’enlèvement de l’obstruction. Autrement, la Règle 18-2a s’applique.
b. Si la balle repose dans ou sur l’obstruction, la balle peut être relevée et l’obstruction enlevée. La balle doit, sur le parcours ou dans un obstacle, être droppée, ou sur le green être placée, aussi près que possible du point situé directement en-dessous de l’emplacement où la balle reposait dans ou sur l’obstruction, mais pas plus près du trou.
La balle peut être nettoyée lorsqu’elle est relevée en application de cette Règle.
Lorsqu’une balle est en mouvement, une obstruction qui pourrait influencer le mouvement de la balle, autre que l’équipement de n’importe quel joueur ou le drapeau pris en charge, retiré ou tenu levé, ne doit pas être enlevée.
(Exercer une influence sur la balle – voir Règle 1-2).

Note : Si une balle qui doit être droppée ou placée selon cette Règle n’est pas immédiatement récupérable, une autre balle peut lui être substituée.

 

24-2.Obstruction inamovible

a. Interférence
Il y a interférence due à une obstruction inamovible lorsqu’une balle repose dans ou sur l’obstruction ou lorsque l’obstruction interfère avec le stance du joueur ou la zone de son mouvement intentionnel. Si la balle du joueur repose sur le green, il y a également interférence si une obstruction inamovible sur le green s’interpose sur sa ligne de putt. Sinon, une interposition sur la ligne de jeu n’est pas en soi une interférence selon cette Règle.

b. Dégagement
Sauf lorsque la balle est dans un obstacle d’eau ou un obstacle d’eau latéral, un joueur peut se dégager d’une interférence due à une obstruction inamovible, de la façon suivante :

(i) sur le parcours : si la balle repose sur le parcours, le joueur doit relever la balle et la dropper sans pénalité à une longueur de club maximum du point le plus proche de dégagement et pas plus près du trou que ce point. Le point le plus proche de dégagement ne doit pas être dans un obstacle ni sur un green. Lorsque la balle est droppée a une longueur de club maximum de ce point, elle doit d’abord toucher une partie du terrain en un point qui évite l’interférence de l’obstruction inamovible et n’est ni dans un obstacle, ni sur un green.

(ii) dans un bunker : si la balle est dans un bunker, le joueur doit relever la balle et la dropper :

(a) soit sans pénalité, conformément à la clause (i) ci-dessus, sauf que le point le plus proche de dégagement doit être dans le bunker et que la balle doit être droppée dans le bunker ;
(b) soit avec une pénalité d’un coup, à l’extérieur du bunker en gardant le point où elle reposait directement entre le trou et l’emplacement où la balle est droppée, sans limite de distance à laquelle la balle peut être droppée en arrière du bunker.

(iii) sur le green : si la balle repose sur le green, le joueur doit relever la balle et la placer sans pénalité au point le plus proche de dégagement qui n’est pas dans un obstacle. Le point le plus proche de dégagement peut se situer en dehors du green.

(iv) sur l’aire de départ : si la balle repose sur l’aire de départ, le joueur doit relever la balle et la dropper sans pénalité selon la clause (i) ci-dessus.

La balle peut être nettoyée lorsqu’elle est relevée selon cette Règle.
(Balle roulant dans une position où il y a interférence pour laquelle le dégagement a été pris – voir Règle 20-2c(v)).

Exception : Un joueur ne peut pas se dégager selon cette Règle :
(a) s’il est clairement déraisonnable pour lui de exécuter un coup à cause d’une interférence due à toute chose autre qu’une obstruction inamovible, ou
(b) si l’interférence due à une obstruction inamovible ne se produit que par l’emploi d’un stance, d’un mouvement ou d’une direction de jeu inutilement anormaux.

Note 1 : Si une balle est dans un obstacle d’eau (y compris un obstacle d’eau latéral), le joueur ne peut pas se dégager sans pénalité d’une nterférence due à une obstruction inamovible. Le joueur doit jouer la balle comme elle repose ou procéder selon la Règle 26-1.
Note 2 : Si une balle qui doit être droppée ou placée selon cette Règle n’est pas immédiatement récupérable, une autre balle peut lui être substituée.
Note 3 : Le Comité peut établir une Règle Locale stipulant que le joueur doit déterminer le point le plus proche de dégagement sans passer par-dessus, à travers ou par-dessous l’obstruction.

 

24-3.Balle non retrouvée dans une obstruction

C’est une question de fait qu’une balle qui n’a pas été retrouvée après avoir été frappée en direction d’une obstruction soit dans l’obstruction. Pour pouvoir appliquer cette Règle, on doit être sûr ou quasiment certain que la balle est dans l’obstruction. En l’absence d’une telle certitude ou quasi- certitude, le joueur doit appliquer la Règle 27-1.

a. Balle non retrouvée dans une obstruction amovible
Si l’on est sûr ou quasiment certain qu’une balle qui n’a pas été retrouvée est dans une obstruction amovible, le joueur peut substituer une autre balle et se dégager, sans pénalité, selon cette Règle. S’il choisit de le faire, il doit enlever l’obstruction et sur le parcours ou dans un obstacle dropper une balle, ou sur le green placer une balle, aussi près que possible du point situé directement en dessous de l’emplacement où la balle a franchi en dernier les limites les plus externes de l’obstruction amovible, mais pas plus près du trou.

b. Balle non retrouvée dans une obstruction inamovible
Si l’on est sûr ou quasiment certain qu’une balle qui n’a pas été retrouvée est dans une obstruction inamovible, le joueur peut se dégager selon cette Règle. S’il choisit de le faire, il faut déterminer le point où la balle a franchi en dernier les limites les plus externes de l’obstruction et, pour permettre l’application de cette Règle, la balle est considérée comme reposant à cet emplacement et le joueur doit procéder de la manière suivante :

(i) sur le parcours : si la balle a franchi en dernier les limites les plus externes de l’obstruction inamovible à un emplacement situé sur le parcours, le joueur peut substituer une autre balle sans pénalité et se dégager comme prévu à la Règle 24-2b(i).

(ii) dans un bunker : si la balle a franchi en dernier les limites les plus externes de l’obstruction inamovible à un emplacement situé dans un bunker, le joueur peut substituer une autre balle sans pénalité et se dégager comme prévu à la Règle 24-2b(ii).

(iii) dans un obstacle d’eau (y compris un obstacle d’eau latéral) : si la balle a franchi en dernier les limites les plus externes de l’obstruction inamovible à un emplacement situé dans un obstacle d’eau, le joueur n’a pas droit à un dégagement sans pénalité. Le joueur doit procéder selon la Règle 26-1.

(iv) sur le green : si la balle a franchi en dernier les limites les plus externes de l’obstruction inamovible à un emplacement situé sur le green, le joueur peut substituer une autre balle sans pénalité et se dégager comme prévu à la Règle 24-2b(iii).

PÉNALITÉ POUR INFRACTION À LA RÈGLE : Match play : perte du trou – Stroke play : deux coups

 
Régle numéro 25 : Terrains en conditions anormales

Terrains en conditions anormales, balle enfoncée et mauvais green
a. Interférence
Il y a interférence due à un terrain en condition anormale lorsqu’une balle y repose ou le touche ou bien lorsqu’un tel terrain interfère avec le stance du joueur ou la zone de son mouvement intentionnel. Si la balle du joueur repose sur le green, il y a également interférence si un terrain en condition anormale sur le green s’interpose sur sa ligne de putt. Sinon, une interposition sur la ligne de jeu n’est pas en soi une interférence selon cette Règle.

Note : Le Comité peut établir une Règle Locale stipulant que l’interférence d’un terrain en condition anormale avec le stance du joueur est considérée ne pas être en soi une interférence au sens de cette Règle.

b. Dégagement
Sauf lorsque la balle est dans un obstacle d’eau ou un obstacle d’eau latéral, un joueur peut se dégager d’une interférence due à un terrain en condition anormale de la façon suivante :

(i) sur le parcours : si la balle repose sur le parcours, le joueur doit relever la balle et la dropper sans pénalité à une longueur de club maximum du point le plus proche de dégagement et pas plus près du trou que ce point. Le point le plus proche de dégagement ne doit pas être dans un obstacle ni sur un green. Lorsque la balle est droppée à une longueur de club maximum de ce point, elle doit d’abord toucher une partie du terrain à un emplacement qui évite l’interférence et n’est ni dans un obstacle, ni sur un green.

(ii) dans un bunker : si la balle est dans un bunker, le joueur doit relever la balle et la dropper :
(a) Soit sans pénalité, conformément à la clause (i) ci-dessus, sauf que le point le plus proche de dégagement doit être dans le bunker et que la balle doit être droppée dans le bunker ou, si le dégagement total est impossible, aussi près que possible de l’endroit où reposait la balle, mais pas plus près du trou, sur une partie du terrain dans le bunker qui offre le maximum possible de dégagement ;
(b) Soit avec une pénalité d’un coup, à l’extérieur du bunker en gardant le point où elle reposait, directement entre le trou et l’emplacement où la balle est droppée, sans limite de distance à laquelle la balle peut être droppée en arrière du bunker.

(iii) sur le green : si la balle repose sur le green, le joueur doit relever la balle et la placer, sans pénalité, au point le plus proche de dégagement qui n’est pas dans un obstacle, ou si le dégagement total est impossible, à l’emplacement le plus proche de l’endroit où reposait la balle qui offre le maximum possible de dégagement, mais pas plus près du trou ni dans un obstacle. Le point le plus proche de dégagement ou le point de dégagement maximal peut se situer en dehors du green.

(iv) sur l’aire de départ : si la balle repose sur l’aire de départ, le joueur doit relever la balle et la dropper sans pénalité selon la clause (i) ci-dessus.
La balle peut être nettoyée lorsqu’elle est relevée selon la Règle 25-1b.
(Balle roulant dans une position où il y a interférence pour laquelle le dégagement a été pris – voir Règle 20-2c(v)).

Exception : Un joueur ne peut pas se dégager selon cette Règle :

(a) s’il est clairement déraisonnable pour lui de exécuter un coup à cause d’une interférence due à toute autre chose qu’un terrain en condition anormale, ou
(b) si l’interférence due à un terrain en condition anormale ne se produit que par l’emploi d’un stance, d’un mouvement ou d’une direction de jeu inutilement anormaux.

Note 1 : Si une balle est dans un obstacle d’eau (y compris un obstacle d’eau latéral), le joueur n’a pas droit au dégagement sans pénalité d’une interférence due à un terrain en condition anormale. Le joueur doit jouer la balle comme elle repose (sauf interdiction par une Règle Locale) ou procéder suivant la Règle 26-1.
Note 2 : Si une balle qui doit être droppée ou placée selon cette Règle n’est pas immédiatement récupérable, une autre balle peut lui être substituée.

c. Balle non retrouvée dans un terrain en condition anormale
C’est une question de fait qu’une balle qui n’a pas été retrouvée après avoir été frappée en direction d’un terrain en condition anormale, soit dans un tel terrain. Pour pouvoir appliquer cette règle, on doit être sûr ou quasiment certain que la balle est dans le terrain en condition anormale. En l’absence d’une telle certitude ou quasi-certitude, le joueur doit appliquer la Règle 27-1.
Si l’on est sûr ou quasiment certain qu’une balle qui n’a pas été retrouvée est dans un terrain en condition anormale, le joueur peut se dégager selon cette Règle. S’il choisit de le faire, il faut déterminer le point où la balle a franchi en dernier les limites les plus externes du terrain en condition anormale et, pour permettre l’application de cette Règle, la balle est considérée comme reposant à cet emplacement et le joueur doit procéder de la manière suivante :

(i) sur le parcours : si la balle a franchi en dernier les limites les plus externes d’un terrain en condition anormale à un emplacement situé sur le parcours, le joueur peut substituer une autre balle, sans pénalité, et se dégager comme prévu à la Règle 25-1b(i).
(ii) dans un bunker : si la balle a franchi en dernier les limites les plus externes d’un terrain en condition anormale à un emplacement situé dans un bunker, le joueur peut substituer une autre balle, sans pénalité, et se dégager comme prévu à la Règle 25-1b(ii).
(iii) dans un obstacle d’eau (y compris un obstacle d’eau latéral) : si la balle a franchi en dernier les limites les plus externes d’un terrain en condition anormale à un emplacement situé dans un obstacle d’eau, le joueur n’a pas droit à un dégagement sans pénalité. Le joueur doit procéder selon la Règle 26-1.
(iv) sur le green : si la balle a franchi en dernier les limites les plus externes d’un terrain en condition anormale à un emplacement situé sur le green, le joueur peut substituer une autre balle, sans pénalité, et se dégager comme prévu à la Règle 25-1b(iii).

 

25-2.Balle enfoncée

Une balle enfoncée dans son propre impact dans le sol dans toute zone tondue ras sur le parcours peut être relevée, nettoyée et droppée, sans pénalité, aussi près que possible de l’emplacement où elle reposait mais pas plus près du trou. La balle lorsqu’elle est droppée doit d’abord toucher une partie du terrain sur le parcours. « Zone tondue ras » désigne toute partie du terrain y compris les passages dans le rough, tondue à hauteur du fairway ou moins.

 

25-3.Mauvais green

a. Interférence
Il y a interférence due à un mauvais green quand une balle est sur un mauvais green.
Une interférence avec le stance du joueur ou sa zone de mouvement intentionnel n’est pas, en soi, une interférence selon cette Règle.

b. Dégagement
Si la balle du joueur repose sur un mauvais green, il ne doit pas jouer la balle comme elle repose. Il doit se dégager sans pénalité de la manière suivante :
Le joueur doit relever la balle et la dropper à une longueur de club maximum du point le plus proche de dégagement et pas plus près du trou que ce point. Le point le plus proche de dégagement ne doit pas être dans un obstacle ni sur un green. Lorsque la balle est droppée à une longueur de club maximum de ce point, elle doit d’abord toucher une partie du terrain à un emplacement qui évite l’interférence due au mauvais green et n’est ni dans un obstacle, ni sur un green. La balle peut être nettoyée lorsqu’elle est relevée selon cette Règle.

 

http://www.golf-des-etangs.com/2010/07/17/les-regles-du-golf-pour-tout-savoir-et-jouer-en-respectant-tous-les-aspects-de-ce-sport/

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site