marche

La marche stimule la mémoire

 

La marche

 

L'activité physique possède des vertus indéniables en matière de prévention. Elle garantit l'amélioration du capital santé, bien qu'elle ne permette pas d'éliminer complètement les maladies. Notre astuce fait le point sur un moyen simple de stimuler notre santé : la marche.
Mémoire : une denrée précieuse après 50 ans

Les capacités cognitives, et donc la mémoire, déclinent avec l'âge, du fait du vieillissement des cellules. Pertes de mémoire et oublis peuvent alors devenir de plus en plus fréquents, passés 50 ans.

Fort heureusement, quelques simples activités permettent de ralentir ce phénomène.
Bienfaits de la marche

Plusieurs études pratiquées sur des groupes de personnes âgées de plus de 50 ans ont démontré les bienfaits de cette activité sur la conservation de la mémoire.
Activité cérébrale stimulée

Il a été observé que l'activité cérébrale était plus importante chez le groupe de personnes pratiquant la marche de manière régulière (environ 20 minutes par jour de façon relativement dynamique).

Ces mêmes groupes développaient moins de démences et de troubles cognitifs, en comparaison aux groupes sédentaires.
Amélioration des troubles existants

Il a été également démontré que la marche permet :

de réduire des troubles cognitifs existants ;
d'améliorer les fonctions cardiaques ;
de stimuler la circulation sanguine.

De plus, ces effets bénéfiques perdureraient au-delà de l'arrêt de l'activité physique, voire plus d'un an, d'après les observations.
Maintien d'une forme de fond

Outre le fait de garder une bonne mémoire, le plus longtemps possible, la marche apporte de nombreux bienfaits à votre organisme car elle :

limite le risque de dépression ;
contribue au tonus musculaire ;
diminue l'asthme (pour les randonnées loin des villes), etc.

Marcher : un sport bénéfique pour tous

La marche à pied constitue une activité physique peu intense et accessible au plus grand nombre.

Donc, si vous souhaitez conserver vos capacités mémorielles et une forme physique de fond, n'hésitez pas à chausser vos meilleures chaussures de marche et à arpenter sentiers et autres chemins.

Bon à savoir : une paire de chaussures de marche coûte entre 30 et 60 €. Comptez au-delà pour des chaussures de montagne plus perfectionnées.

Ne vous privez pas ! Vous pouvez opter pour :

la marche simple, qui est le meilleur moyen de profiter du cadre et des surprises que la randonnée vous réserve (myrtilles, marmottes, chamois, lacs, etc.) ;
la marche rapide, si vos conditions physiques vous le permettent.

 

 

http://memoire.comprendrechoisir.com/astuce/voir/249125/marcher-plus-pour-stimuler-sa-memoire

Activité "intense" ou "modérée"? Voici comment savoir à quelle vitesse vous marchez

 

La marche

 

150 minutes d'exercice "modéré" ou 75 minutes d'exercice "intense" par semaine. Si les directives en matière d’activité physique sont claires, elles ne sont pas évidentes à appliquer, car difficiles à mesurer au quotidien. Conscients de ce problème, des chercheurs de l'Université du Massachusetts viennent de le solutionner.

100 pas par minute

Catrine Tudor-Locke, Elroy Aguiar et Scott Ducharme ont calculé que marcherenviron 100 pas par minute correspond à une activité physique "modérée", tandis que faire 130 enjambées sur le même temps provoque une activité "intense". Pour se situer, il suffit donc de compter une fois le nombre de pas effectués en soixante secondes, et d’adapter en fonction du résultat le temps d’activité physique à accomplir toutes les semaines.                                                                                                        

"Cette recherche établit une méthode très pratique pour mesurer l'intensité de la marche et elle est rigoureusement validée par la science", se félicite Catrine Tudor-Locke. 80 hommes et femmes, âgés de 21 à 40 ans, ont participé à l’essai. Le rythme de marche naturel de 90% de la cohorte était "intense". "Si vous dites aux gens de marcher à leur vitesse normale, ils vont probablement marcher plus de 100 pas par minute", notent les auteurs.

Marcher, même un tout petit peu

Si ces objectifs vous semblent difficiles à atteindre, sachez que marcher, même un tout petit peu, est de toute façon bon pour la santé. Une récente étude vient ainsi de calculer qu’une simple augmentation d’1% du nombre de transports en commun au sein d’un territoire est associée à un taux d'obésité inférieur de 0,473% sur la même surface.

"Bouger plus et s'asseoir moins profitera à presque tout le monde. Les personnes qui pratiquent le moins d'activité physique profitent le plus de son augmentation, même si elle est de faible intensité", précisent les experts en santé publique. "Même de courts épisodes d'activité physique en petites quantités sont bénéfiques", concluent-ils.

33% des Français ont un niveau d’activité insuffisant

Aux Etats-Unis, seuls 26% des hommes, 19% des femmes et 20% des adolescents font suffisamment d'activité physique. Là-bas, un dixième des décès prématurés sont associés à un manque d'exercice.

En France, 43% des adultes atteignent un niveau d’activité physique qui satisfait aux recommandations internationales, 24% ont un niveau d’activité modéré (l’équivalent d’au moins 30 minutes de marche par jour) et 33% ont un niveau d’activité insuffisant. Les hommes sont plus actifs que les femmes, quel que soit l’âge. La proportion de personnes en situation de sédentarité (plus de quatre heures assis ou allongé hors temps de sommeil) s’élève à 40%*.

Source : Onaps.fr.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site